Réseaux d'accès locaux : Ceux qui ne sont pas connectés peuvent-ils l’être?

      Les modèles de réseaux locaux sont-ils une alternative viable pour connecter ceux qui ne le sont pas encore?

      En raison de la prise de conscience croissante des limites du modèle de haut débit mobile des opérateurs nationaux, il y a un intérêt grandissant dans l’exploration des stratégies alternatives permettant d’atteindre les non connectés. Les innovations dans les technologies de communication à faible coût ont créé de nouvelles possibilités pour le développement d'infrastructures de communication abordables, détenues et gérées localement.

      C’est ainsi qu’un nombre croissant de collectivités et de petits opérateurs locaux et régionaux ont adopté une approche plus pragmatique et utilisent un équipement commercial de réseau à faible coût pour se fournir à eux-mêmes et à d'autres des connexions wifi, GSM et de fibre optique.

      Mais ces initiatives locales et novatrices sont encore relativement rares et dépendent d'une occasion spéciale ou d'un ensemble de circonstances particulières. Elles sont généralement confrontées à d’énormes obstacles réglementaires et financiers et nécessitent un soutien technique, économique et réglementaire pour répondre aux questions d’évolutivité et de durabilité. Ce dernier aspect est encore aggravé par la difficulté à échanger les expériences et l’apprentissage de façon systématique.

      Dans ce contexte, ce projet vise à répondre aux questions suivantes :

      • Les modèles d'infrastructure d'accès local sont-ils une alternative viable pour connecter ceux qui ne le sont pas encore et, dans l'affirmative, quelles sont les conditions de leur réussite?

      • Quels sont les avantages pour la collectivité locale sur le plan du bien-être, de l'équité de genre et du développement social ou économique là où les infrastructures de connectivité appartiennent à des propriétaires locaux?

      Comment allons-nous procéder?

      Ce projet s’articule essentiellement autour de quatre activités connexes :

      • Recherche : Études et analyse de cas approfondies

      Nous examinerons de près les modèles commerciaux, technologiques et institutionnels adoptés dans différents types de réseaux d'accès communautaires et locaux pour :

      1. Évaluer dans quelle mesure et comment les petits réseaux locaux peuvent contribuer à répondre aux besoins de connectivité non satisfaits dans les pays en développement, en particulier dans les pays les moins avancés (PMA).

      2. Étudier et documenter comment les projets de connectivité locaux créent un lien avec les processus plus généraux de développement social, humain et économique.

      3. Définir et comprendre les dimensions de genre des réseaux locaux, le rôle qu’y jouent les femmes, les obstacles à la participation des femmes et les mécanismes permettant d’accroître leur participation et de contribuer à transformer les rôles de genre.

      4. Déterminer les modèles commerciaux et économiques, ainsi que les technologies utilisés et évaluer leur efficacité.

      • Données de télécoms ouvertes, politiques et règlements

      Nous déterminerons les contraintes associées aux politiques et aux règlements, ainsi que les données de télécom nécessaires à ces initiatives (disponibilité du spectre, emplacement des pylônes et infrastructures de relais, etc.).

      Objectifs:

      1. Déterminer les obstacles liés aux politiques et à la réglementation et les opportunités pour les réseaux d’accès locaux.

      2. Élaborer et communiquer des recommandations pour créer un contexte favorable aux initiatives d’accès local.

      3. Identifier les lacunes et les possibilités en matière d'infrastructures de télécoms en créant une ressource numérique publique en ligne de données sur les infrastructures de télécoms et aider à créer une culture d'ouverture parmi les régulateurs, les opérateurs et les agences internationales concernant les données de télécoms.

      4. Quantifier la valeur des méthodes ou des propositions de réglementation et d’attribution du spectre qui améliorent la connectivité des populations marginalisées.

      • Sensibilisation et construction de mouvements

      Nous construirons des mouvements et sensibiliserons les décideurs afin de mieux faire connaître ces modèles et promouvoir le partage des informations et la collaboration entre les initiatives de réseaux communautaires.

      Objectifs:

      1. Faciliter l’échange entre pairs parmi les parties prenantes de la connectivité locale en Amérique latine, en Afrique et en Asie du Sud-est pour établir une communauté de pratique pouvant partager des informations, des connaissances, des compétences et des contacts et contribuer à une meilleure coordination entre les initiatives.

      2. Veiller à ce que ceux qui veulent lancer et élargir des initiatives de réseaux locaux  disposent de ressources efficaces pour renforcer les capacités et établir des stratégies de formation.

      3. Expliquer aux parties prenantes de la connectivité locale les nouvelles méthodes et technologies permettant d’offrir un accès local durable.

      4. Établir un Consortium de soutien à l’accès local pour améliorer le soutien sur place des organisations internationales et pour établir un mécanisme de petites subventions visant à renforcer et favoriser la croissance des initiatives d’accès local.

      • Soutien aux initiatives de connectivité locales nouvelles ou déjà existantes (Pathfinder)

      Nous offrirons un soutien à des possibilités intéressantes d’élargissement de réseaux existants et de lancement de nouveaux réseaux.

      Objectifs:

      1. Identifier, créer, tester et montrer des méthodes innovantes pour l’expansion et la viabilité tant des initiatives de connectivité existantes que nouvelles dans des collectivités mal desservies.

      2. Établir des partenariats avec un petit groupe de collectivités locales, d’organisations et d’initiatives de connectivité locales pour faire des interventions et mener une recherche-action.

      3. Systématiser l’apprentissage acquis lors des interventions pour contribuer aux résultats de la recherche en général et à la création de pratiques exemplaires pour les nouvelles stratégies.

      Avec qui allons-nous travailler?

      L’Association pour le progrès des communications s’est associée à Rhizomatica, du Mexique, et l’Internet Society (ISOC). Ce projet sera réalisé avec l’aide des experts-conseils Erick Huerta et Peter Bloom (Rhizomatica), Nicola Bidwell et Steve Song.

       

      Pour s'abonner à un bulletin mensuel et recevoir les dernières nouvelles et des informations sur les réseaux communautaires et l'accès local, cliquer ici ; les éditions précédentes sont disponibles ici.


      Équipe de projet 
      Carlos Rey-Moreno South Africa
      Valeria Betancourt Ecuador
      Mike Jensen Brazil
      Chat Garcia Ramilo Philippines
      Erika Smith Mexico
      Flavia Fascendini Argentina

      Bailleurs de fonds et partenaires