Que voulons-nous accomplir en 2017 ?

By APCNouvelles     03 janvier 2017

Pendant des années, internet a eu un effet transformateur à travers le monde. Malgré les restrictions croissantes sur les libertés et les droits, APC continuera de travailler pour promouvoir l’accès à un internet libre et ouvert pour améliorer nos vies et créer un monde plus juste.

Qu’est-ce que cela signifie précisément et que voulons-nous accomplir en 2017 ?

  • Une internet plus féministe. 2016 nous a apporté une meilleure version des Principes féministes de l’Internet, Qui vise à permettre à plus de femmes et homosexuels – dans toutes nos diversités – de jouir pleinement de nos droits, de s’engager dans le plaisir et le jeu et de démanteler le patriarcat. En 2017, nous continuerons de travailler à attirer l’attention et la sensibilisation sur l’importance de promouvoir une internet féministe.
  • Remodeler l’internet pour les femmes. En 2015, les contributions des femmes à Wikipedia, l’un des plus importants repositoire en ligne de connaissances organisées sur le monde, n’avaient pas atteint 25% du total. La plupart du contenu en ligne provient du Nord , en particulier des contributeurs masculins blancs en Amérique du Nord. Que faut-il faire pour assurer la diversité, la localisation et la parité des sexes dans le contenu en ligne ? Avec votre aide, Nous allons continuer de le savoir..
  • Rassembler davantage de voix, d’expériences et d’idées par les femmes, grâce à notre nouvelle Platforme d’histoires numériques. “Je ne pensais pas que j’avais une histoire, mais je réalise que c’en est le cas. C’est une histoire de transformation personnelle. J’avais l’espoir d‘écouter les histoires des autres.”
  • Un nouveau Forum sur la gouvernance de l’internet plus inclusif. Si le slogan de l’IGF 2016 était «Promouvoir une croissance inclusive et durable», nous aspirons a un IGF 2017 avec une inclusion et une équité efficaces, en particulier des jeunes femmes du Sud. Ou, comme GenderIT.org le dit: “Mujeres jóvenes en Foro gobernanza de internet x menos discursos y + inclusión y equidad #IGF2016” (Les jeunes femmes au Forum sur la gouvernance de l’Internet x moins de discours et plus d’inclusion et d‘équité #IGF2016).
  • Plus d’autonomisation des communautés africaines exigeant #AfricanInternetRights. Avez-vous lu la Déclaration Africaine des droits et libertés de l’Internet ? Nous allons continuer de promouvoir son utilisation comme un moyen permettant d’autonomiser les défenseurs des droits de l’homme africains, avec un accent particulier sur les jeunes, dans le contexte des interruptions d’Internet dirigées par le gouvernement et d’autres violations des droits fondamentaux.
  • Plus d’autonomie et d’autonomisation des mouvements et des organisations sociales grâce à l’adoption et à l’utilisation de logiciels libres alternatifs aux logiciels et services propriétaires. Quelles alternatives à la technologie privée utilisez-vous ? Aidez-nous à les trouver et à les diffuser.
  • Le réseautage communautaire, Qui était notre objectif principal lors du dernier IGF, restera une priorité pour APC en 2017. Nous aspirons a des réseaux communautaires de tous les continents de se réunir pour échanger les expériences en matière de technologie, de formation et de réglementation.
  • De façon plus générale, un Internet exempt d’ingérences arbitraires et disproportionnées, qui peut être utilisé pour lutter contre la discrimination et la violence et pour promouvoir la paix. Un internet où le contrôle des entreprises et des pouvoirs publics ne peut limiter la jouissance des droits de l’homme pour tous, indépendamment des frontières nationales. L’accès libre et gratuit pour toutes les personnes, tout le temps, à l’ensemble de l’internet.

C’est la liste de souhaits d’APC, mais c’est aussi plus que cela. C’est une déclaration d’intention, notre engagement à poursuivre le travail que nous faisons pour promouvoir la justice sociale dans un scénario de réduction croissante de la liberté d’expression et d’autres droits fondamentaux. Avec l’aide de nos membres et partenaires, nous espérons continuer à le faire tant que plusieurs parties du monde n’auront pas une connectivité abordable, fiable ou suffisante et tant que les femmes et les communautés LGBTQI demeureront mal représentées, en ligne et hors ligne.

Voulez-vous nous aider ? Rejoignez notre réseau .