Pourquoi il faut adopter la circularité pour rendre durable notre manière d’utiliser des appareils numériques

Par APCNouvelles

Le 4 octobre nous publierons les premiers modules d’un guide qui explique étape par étape les répercussions négatives des appareils numériques aussi bien sur les êtres humains que sur la planète. Il examine également la solution que représente l’adoption d’une démarche d’économie circulaire en matière de production, d’utilisation et de traitement des déchets issus des appareils numériques. Ce guide qui comporte 13 modules est le fruit d’un travail collaboratif entre les membres d’APC et ses partenaires. De plus, plusieurs études de cas y analysent les bénéfices et les enjeux de la circularité dans différents contextes du Sud global.

Les appareils numériques, et notamment les téléphones portables, font aujourd’hui partie de la vie quotidienne d’un grand nombre de personnes. Mais peu sont au courant de ce que signifie la fabrication d’appareils numériques, ou des coûts humains et environnementaux des appareils qu’on utilise pour travailler, sociabiliser et jouer. Derrière chaque appareil se cache une chaîne complexe d’offre et de demande. Celle-ci commence avec l’extraction des matières premières pour terminer avec la mise au rebut finale des appareils. Le plus souvent, elle s’avère inefficace en termes d’utilisation des ressources naturelles et d’énergie, sa voracité en minéraux rares indispensables pour les parties électroniques en fait une activité non durable, et elle menace les droits de nombreux peuples et communautés qui vivent de leur travail dans les mines artisanales, les usines, ou le traitement non réglementé d’appareils mis au rebut.

Au vu de l’augmentation exponentielle d’appareils mis en circulation – qui s’est aggravée avec la pandémie de COVID-19 – il est urgent de trouver des méthodes plus durables pour produire et recycler des appareils numériques devenus essentiels à la vie moderne. Dans de nombreux pays, les déchets électroniques sont déjà la principale source de déchets, tandis que dans les pays en développement, on continue à se débarrasser des appareils électroniques inutilisables. D’ici moins de 10 ans, les analyses indiquent que les appareils de technologies de l’information et des communications (TIC) que nous utilisons quotidiennement représenteront plus de la moitié de la demande mondiale en électricité et jusqu’à 23% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Avec l’aggravation des prédictions en matière de climat, la nécessité d’adopter une démarche de durabilité en matière de technologies numériques n’a jamais été aussi claire.

Les priorités stratégiques d’APC visent à favoriser les modèles et systèmes durables du point de vue environnemental et social. Dans cette optique, nous avons donc élaboré un guide sur les économies circulaires pour les appareils numériques.

Comme l’indique le guide, une économie circulaire en matière de technologies numériques consiste à « restreindre les déchets et la pollution, prolonger la vie utile des produits et des matériaux, et regénérer des systèmes naturels. » Le guide explique également l’importance du coût humain dans l’approche linéaire actuelle en matière de production, d’utilisation et de mise au rebut des appareils numériques, que ce soit dans les mines artisanales de la République démocratique du Congo, dans les usines de fabricants de puces au Mexique ou dans les décharges de déchets électroniques de New Delhi où des travailleuses et des travailleurs informels travaillent dans des conditions insalubres et dangereuses pour leur sécurité.

Les informations contenues dans ce guide permettront aux personnes qui le liront, aussi bien les responsables politiques que les activistes, de mieux appréhender les répercussions des appareils numériques sur la planète, à niveau socioéconomique et environnemental. Le guide leur indiquera également les différentes étapes pour suivre une démarche davantage basée sur les droits humains, durable et circulaire, en matière de conception, de déploiement et d’utilisation des appareils numériques.

Ce guide a également pour objectif de sensibiliser à l’impact de ces technologies quotidiennes sur notre planète et ses habitants, et de démontrer à travers des exemples tirés de la vie réelle qu’adopter une démarche circulaire est une alternative non seulement viable mais également préférable. Les 13 modules présentés amènent ainsi le lecteur à parcourir méthodiquement les différentes étapes du cycle de vie d’un appareil numérique. Ils expliquent les limites de l’approche linéaire actuelle en termes de production, d’utilisation et de mise au rebut des appareils numériques. Enfin, ils recommandent l’adoption d’une démarche circulaire, une solution possible à nombre de ces problèmes. Une série d’études de cas du monde entier vient illustrer ces modules. Ils ont pour but de donner des exemples de bonnes pratiques et de montrer les enjeux d’une contribution à l'économie circulaire dans différents contextes.

Ce guide est le fruit du travail collaboratif d’un groupe de membres, de partenaires et de personnel d’APC de partout dans le monde.

Selon Patience Luyeye Nsansi, l’une des contributrices sur ce guide, l’importance de cette publication réside dans le fait que « beaucoup n’ont pas encore conscience des répercussions des déchets électroniques sur notre écosystème ; ils ne savent pas comment gérer le problème que cela engendre. Le guide va aider les gens à voir le niveau de responsabilité des fabricants de matériel électrique et électronique et des industries minières qui extraient les matières premières dans ce domaine. »

Syed Kazi, un autre contributeur sur ce guide, espère qu’il aura « un effet positif sur les parties prenantes de l’écosystème naissant en économie circulaire numérique en Inde, l’un des plus grands consommateurs au monde d’appareils numériques et l’un des plus gros producteurs de déchets électroniques. Il servira de référence et de source d’information au moment de délibérer, de planifier et de prendre des mesures. Il sera d’un soutien immense pour la fondation Digital Empowerment, une organisation membre d’APC, pour son plaidoyer en faveur d’une économie circulaire dans l’espace numérique, qui s’inscrit parmi les priorités récentes du gouvernement. »

Le Guide de l’économie circulaire pour les appareils numériques comporte 13 modules, qui seront publiés petit à petit sur huit semaines. Chaque module donnera des informations sur des étapes différentes du cycle de vie d’un appareil numérique et émettra des suggestions sur les perspectives de la circularité. Des informations peu connues, des statistiques et des exemples tirés de la vie réelle viendront illustrer le message principal du guide : que s’il peut être difficile de mettre en place une économie circulaire, il s’agit là d’un besoin pour les droits humains et pour l’environnement. Cela devrait être une priorité pour les activistes de la société civile aussi bien que pour les responsables politiques.

Voici les thèmes de chaque module et la date prévue pour leur publication :

 

4 octobre 2021

Module 1 : L’impact d’un appareil numérique sur l’environnement

Module 2 : Satisfaire les besoins du futur

Module 3 : Définition de l’économie circulaire en matière d’appareils numériques

 

14 octobre (qui coïncide avec la Journée internationale des déchets électroniques)

Module 4 : L’impact de la production d’appareils numériques sur les ressources naturelles et les populations

 

25 octobre

Module 5 : Pourquoi la transparence est importante lors de la conception d’appareils numériques

Module 6 : Le besoin d’améliorer les droits des travailleurs et des travailleuses de l’assemblage et la fabrication

Module 7: La durabilité dans la passation des marchés publics

 

8 novembre

Module 8: Rallonger la durée de vie utile d’un appareil

Module 9: La valeur et le coût des déchets électroniques

 

15 novembre

Module 10 : Introduction aux droits de l’environnement : cadre pour le plaidoyer

 

22 novembre

Module 11 : Enjeux et solutions de politiques et d’actions : Sensibilisation, extraction minière, conception, fabrication et marchés publics

Module 12 : Enjeux et solutions de politiques et d’actions : Utiliser et réutiliser les déchets électroniques

 

(La date sera annoncée ultérieurement)

Module 13 : Pratiques circulaires : Faire des choix réalisables dans la pratique

 

Ce guide sort peu après la publication du rapport de 2020 de l’Observatoire mondial de la société de l’observation (OMSI) début 2021. De nombreux thèmes y sont repris dans les analyses concernant la préservation de l’environnement, les droits numériques et la circularité. Les rapports de pays, de régions et les rapports thématiques de l’OMSI apportent un regard critique en matière d’économies numériques et leur pertinence par rapport aux objectifs de développement durable. Ils sont accompagnés d’études de cas portant sur des pays de tout le Sud global. Le guide, comme l’OMSI 2020, vise à contribuer à la mobilisation d’une action collective en faveur de la justice environnementale et la protection de l’environnement, pour lesquels œuvrent APC et ses partenaires.

Un premier aperçu de ce guide a été publié en novembre 2020, en anglais.



« Retourner