Des racines et des ailes : L'équipe de direction d'APC évolue

Anriette Esterhuysen (gauche) et Chat Garcia Ramilo (droit)

By APCNouvelles     17 février 2017

Anriette Esterhuysen est directrice exécutive de l’Association pour le progrès des communications (APC) depuis juin 2000. Après 17 ans à la tête d’APC, organisation et réseau ayant atteint 74 membres, et avec une contribution remarquable dans le domaine des TIC pour le développement et la justice sociale, Esterhuysen a annoncé sa décision de renoncer à son rôle de directrice exécutive d’APC.

Conformément au plan de relève d’APC en vigueur, le conseil d’administration a nommé l’actuelle vice-directrice Chat Garcia Ramilo comme nouvelle directrice exécutive. Elle prendra son poste en avril 2017 pour entrer en fonction en juin 2017 après la période de transition.

Chat Garcia Ramilo, basée aux Philippines, était activiste et dirigeante de la lutte pour la démocratie dans son propre pays avant de rejoindre APC en janvier 2000 comme experte dans le genre et le développement. Elle a été directrice du programme des femmes d’APC pendant huit ans. À ce titre, elle a dirigé le développement, le financement et la gestion de neuf projets multi-pays de TIC pour le développement liés à l‘égalité de genre et à l’autonomie des femmes. Chat a été nommée vice-directrice en juin 2013.

À la demande du conseil d’administration, Esterhuysen se tiendra à disposition pour continuer à jouer un rôle au sein de la structure de gestion d’APC, notamment pour la stratégie et le plaidoyer de politiques, l’un de ses domaines de prédilection depuis son arrivée à APC.

Julián Casasbuenas, le président du conseil d’administration, a félicité la nouvelle directrice exécutive et a exprimé sa reconnaissance envers Anriette pour toutes ces années de dévouement et pour avoir su mener APC vers son positionnement actuel de leader reconnu sur le plan international en terme d’utilisation des TIC pour la justice sociale.

Esterhuysen a rejoint l’organisation comme directrice exécutive en 2000, l’année du 10è anniversaire d’APC. En 2001 APC a publié son premier rapport annuel. Dans l’introduction Esterhuysen s’est montrée particulièrement clairvoyante en déclarant : « APC subira sans doute des modifications dans les 10 années à venir. Mais nous n’abandonnerons pas notre engagement pour notre croyance fondamentale qu’il faut protéger les TIC en tant qu’outil essentiel pour le bien social et environnemental ». Cette promesse est restée non-négociable tout au long de son mandat à la présidence d’APC. « Nous acceptons de nouveaux défis et tentons de rester tournés vers l’avenir sans pour autant abandonner nos racines ; nous sommes un réseau d’activistes guidés par la croyance que les technologies devraient être mises au service de la justice sociale ».

En tant que directrice exécutive, Esterhuysen s’est révélée infatigable pour amener APC à devenir un acteur significatif dans le développement des TIC, les droits de l’internet et la gouvernance, un acteur qui amplifie les voix des pays en développement et des secteurs marginalisés, et qui fait largement écho aux voix qui s‘élèvent contre les violations aux droits humains dans le monde.

En tant que personne et collègue de travail, Anriette a toujours pris en compte les besoins du personnel, et s’est montrée totalement dévouée et attentionnée envers les membres et les partenaires d’APC. Elle est source d’inspiration pour de nombreuses personnes tant au sein d’APC qu’en dehors, pour sa trajectoire personnelle d’activiste des droits humains luttant contre le régime de l’Apartheid en Afrique du Sud, de collègue toujours prête à offrir son aide, d’enseignante partageant de manière désintéressée ses connaissances et son expérience, et de dirigeante rappelant à toute son équipe de continuer vers l’objectif final, même en temps de crise ou de restrictions.

Avec 26 ans d’existence, APC est un collectif durable, loyal envers ses origines mais aussi capable de changer. À APC tous portent en estime les voies qu’Anriette a ouvertes au cours de son mandat de directrice exécutive et la remercient de tout cœur pour toutes ces années d’engagement et de travail passionné.

APC souhaite également la bienvenue à Chat García Ramilo et lui adresse tous ses vœux de réussite pour continuer à mener APC avec la même force et le même engagement passionné qu’Edie Farwell, le premier directeur exécutif d’APC et qu’Ariette, laissant l’empreinte de son style au passage. L’implication d’APC pour que l’internet promeuve la justice sociale continuera sous cette nouvelle direction dont nous nous réjouissons.

Pour en savoir plus sur la gouvernance d’APC, allez ici.