Karla Velasco Ramos

Coordinatrice régionale pour l’Amérique latine (mise en œuvre par REDES AC), projet sur les réseaux communautaires

La biographie

Karla est titulaire d’une licence en relation internationales de l’Institut technologique autonome de Mexico (ITAM). Elle est l’une des quinze personnes sélectionnées pour le programme Innovation pour l’égalité organisé par l’université Berkeley et Prospera. Karla coordonne l’espace international de l’association Redes por la Diversidad, Equidad y Sustentabilidad (REDES AC). Elle participe régulièrement à des forums internationaux de télécommunication où elle plaide pour le développement d’un cadre règlementaire pour les réseaux communautaires en Amérique latine. À travers sa participation au Comité consultatif permanent I de la Commission interaméricaine des télécommunications de l’Organisation des États américains, elle a coordonné un questionnaire pour le rapport « Réseaux communautaires en Amérique latine : défis, règlementations et solutions » (Community Networks in Latin America: Challenges, Regulations and Solutions), qui analyse notamment les règlementations existantes pour les réseaux communautaires en Amérique latine.

Karla Velasco Ramos est la coordinatrice régionale nommée par REDES AC, le partenaire mettant en œuvre le projet en Amérique latine.

À propos de REDES AC

REDES AC est une association issue de la société civile créée en 2004 par des membres engagé·e·s pour la diversité, l’équité et la durabilité. Elle promeut les réseaux et facilite les processus pour les organisations, groupes et communautés. Elle cherche à établir des relations fortes et profondes avec les associations et communautés rurales avec lesquelles elle travaille dans le but de soutenir des actions contribuant au développement du Mexique. Depuis sa fondation, ses deux domaines d’activité principaux ont été la communication des indigènes et des communautés, et le développement durable des communautés.

Description du poste

La coordinatrice régionale est la représentante nommée par le partenaire local mettant en œuvre le projet. Elle sera la principale personne responsable pour la mise en œuvre régionale :

1. Du renforcement du mouvement des réseaux communautaires grâce à l’aide à l’obtention de financements, l’apprentissage entre pairs et le renforcement de capacité collective.

2. En partie, de permettre la création de nouveaux réseaux communautaires grâce à de la sensibilisation et au développement de mouvements collectifs.

« Retourner