Anriette Esterhuysen

Conseiller sénior en gouvernance d'internet, plaidoirie politique et planification stratégique (consultante)

La biographie

Anriette Esterhuysen Anriette Esterhuysen était directrice exécutive d'APC jusqu'en mars 2017. Avant de rejoindre APC, Anriette était directrice exécutive de SANGONeT, un fournisseur de services internet et une institution de formation pour la société civile, les organisations syndicales et communautaires. Elle était active dans la lutte contre l'apartheid à partir de 1980. De 1987 à 1992, elle a travaillé dans le domaine de l'information et de la communication dans des organisations de développement et des droits de l'homme en Afrique du Sud et au Zimbabwe.

Anriette, avec beaucoup d'autres, a aidé à établir la connectivité d'email et d'internet en Afrique australe. SANGONeT hébergeait un centre Fidonet qui fournissait des universités et des organisations non gouvernementales, entre autres au Malawi, en Zambie et au Zimbabwe, avec des liens électroniques vers des réseaux mondiaux dans le cadre d'une collaboration entre APC et le Programme des Nations Unies pour le Développement. Anriette a siégé au Comité Consultatif Technique Africain de l'Initiative de la Commission Africaine pour la Société de l'Information Africaine et a été membre du Groupe de Travail des Nations Unies sur les TIC de 2002 à 2005, le Groupe de Travail sur les mécanismes de Financement du Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI), et au sein du groupe de travail sur la Commission de la Science et de la Technologie pour le Développement sur les améliorations apportées au Forum sur la Gouvernance de l'Internet (FGI). Elle a été membre du groupe consultatif multipartite du Forum sur la Gouvernance de l'Internet de 2012 à 2014.

Anriette était l'une des cinq finalistes pour la personnalité de l'année IT en Afrique du Sud en 2012, un prix qui reconnaît une personne qui a eu un impact exceptionnel sur l'industrie des TIC en Afrique du Sud. Elle était la seule femme et seule finaliste de la société civile. Elle a été intronisée au Temple de la renommée sur internet en tant que Connectrice Mondiale en 2013. Actuellement, Anriette est membre de la Commission Mondiale sur la Gouvernance de l'Internet et du Conseil de l'Initiative NETmundial. Elle a publié de nombreux articles sur les TIC pour le développement et la justice sociale. Elle est titulaire d'une Licence en sciences sociales et de diplômes de troisième cycle en histoire de la musique et des sciences de l'information de l'Université du Witwatersrand à Johannesburg, en Afrique du Sud

« Retourner