Le rapport annuel d’APC 2016 vient de paraître !

Photo: POV team with film team after the special screening.

Par Flavia Fascendini
Éditeur APCNouvelles     Argentina, 06 novembre 2017

Le Rapport annuel d’APC de 2016 porte sur des questions de vie organisationnelle et le travail de l’année autour de six domaines stratégiques: l'accès, les droits, un internet féministe, la gouvernance, l’utilisation et le développement de l’internet, ainsi que l’utilisation et le développement de l’internet, relatée à travers 60 courts articles dont 25 proviennent de nos membres..

L’année 2016 aura été source de changements à APC. Étonnantes, d’ailleurs, les caractéristiques du changement : insaisissable tant qu’il est en cours d’élaboration, difficile à reconnaître et à comprendre lorsqu’il arrive, mais impressionnant quand on regarde en arrière. Voilà ce dont notre Rapport annuel d’APC 2016 propose un condensé, de manière tout à fait originale.

Changements au sein de l’équipe de direction d’APC

En décembre 2016, Anriette Esterhuysen a informé le conseil d’administration d’APC de son désir de quitter son poste de directrice exécutive après avoir tenu ce rôle pendant 16 ans et demi. « Cette introduction au Rapport annuel d’APC 2016 est également pour moi l’occasion de dire au revoir et d’exprimer tout l’honneur cela aura été pour moi d’avoir été la directrice exécutive d’APC pendant ces 16 dernières années », a fait savoir Anriette dans son introduction au Rapport annuel 2016.

La nouvelle directrice exécutive d’APC, Chat Garcia Ramilo, a été chaleureusement accueillie dans son nouveau rôle qui a débuté cette année. « Je te souhaite de prendre du plaisir dans cette aventure, avec ses défis et ses récompenses. Souviens-toi que tu ne seras jamais seule… tu as tout un réseau autour de toi », a ajouté Anriette. « De nombreux défis sont à venir, mais elle peut compter sur une équipe totalement dévouée et un réseau grandissant de membres, qui j’en suis sûr l’assisteront sur les multiples fronts où nous travaillons », a rajouté Julián Casasbuenas, président du conseil d’administration d’APC.

Changements dans notre manière d’établir des stratégies pour le changement

Les membres d’APC ont approuvé une nouvelle stratégie de réseau pour la période 2016-2019, avec un objectif d’impact clairement défini : « Les personnes victimes de la répression, la discrimination, l’exclusion et l’inégalité, en particulier les femmes, peuvent avoir accès, utiliser, développer et défendre un internet libre et ouvert selon leurs besoins, leurs priorités et pour la réalisation des droits humains. »

Pour atteindre cet objectif nous centrerons nos efforts sur six domaines de résultats prioritaires : l’accès, les droits, un internet féministe, la gouvernance de l’internet, l’utilisation et le développement de l’internet ainsi que la communauté APC. Voir la Théorie du changement d’APC ici dans sa version complète et s’informer sur les progrès réalisés au cours de 2016 ici.

Changements dans le soutien qu’APC apporte à ses membres

En 2016, APC a mis en place un programme de petites subventions, avec le soutien de l’Agence suédoise de coopération au développement international (ASDI ou Sida en anglais) afin de permettre à ses organisations membres de contribuer à la mise en œuvre du plan stratégique d’APC à niveau national et de renforcer le travail en cours des membres d’APC en lien avec les priorités stratégiques d’APC.

En 2016, APC a octroyé un total de 267 918 USD à ses membres dans le cadre de son programme de subventions. Dix-huit organisations membre ont reçu 20 subventions, dont 12 étaient des subventions de projets allant jusqu’à 20 000 USD pour des projets et les huit autres pour les campagnes et la recherche d’une somme maximale de 5000 USD chacune.

En outre, en 2016 APC a pris en charge les frais de voyage de 18 membres pour un total de 28 584 USD provenant du Fonds d’échange et de voyages des membres d’APC (le METF), qui soutient la collaboration entre membres et la participation aux divers événements.

Grâce aux fonds octroyés par l’ASDI (SIDA), APC sera en mesure d’aider les projets de ses membres pour les trois prochaines années. Lors de la première année du programme de sous-subventions, nos membres ont accompli un travail remarquable. Certaines de ces initiatives sont présentées dans le Rapport annuel dans les articles de membres.

Changements au sein du réseau : Consolidation en nombre et en régions

En 1996 le réseau d’APC ne comptait que 26 membres. APC a terminé l’année 2016 avec un nombre de membres plus élevé que jamais, avec 51 membres organisationnels actifs dans 60 pays et 27 membres individuels de 24 pays. Cinq nouveaux membres organisationnels et cinq nouveaux membres individuels ont apporté un renouveau précieux d’enthousiasme et d’expérience au réseau.

L’augmentation du nombre de membres organisationnels d’APC semble indiquer que les organisations pour le changement social et le développement reconnaissent combien il leur est nécessaire d’être connectés entre eux formellement, dans un climat de confiance et de fort engagement, avec des prises de décision communes et une mise en œuvre collaborative », a observé Anriette dans son introduction.

2016 a également marqué l'année de l’arrivée du premier membre du Moyen-Orient, une région où APC n’était pas encore représentée: SMEX au Liban. L’adhésion de SMEX à APC a ouvert pour notre réseau de nouvelles possibilités de réseautage et de collaborations.

APC a permis l’affiliation de membres individuels dès 2012, avec sept membres cette première année là. En décembre 2016 le réseau d’APC comptait 27 membres individuels originaires de 24 pays sur les six continents. Une autre nouveauté concerne la section dans le Rapport Annuel, qui leur est désormais dédiée, puisqu’il nous semblait important d’en savoir plus sur eux et d’apprendre également de leurs expériences. Nous avons posé deux questions à nos membres individuels : « Quelle a été votre principale « découverte » dans le domaine de l’internet pour le développement, les droits humains et la justice sociale en 2016 ? » et « Quel a été le meilleur ouvrage, article ou rapport concernant les technologies que vous avez lu en 2016 ?"

Changements dans la manière de raconter nos histoires : Pourquoi passer au numérique ?

À partir de cette année, les Rapports annuels d’APC ne seront plus disponibles qu'en version numérique et navigable. De nombreuses organisations ont commencé à rédiger leurs rapports annuels en format numérique, abandonnant le format papier.

Plusieurs raisons nous ont encouragés à franchir ce pas, tels que la réduction du coût de production, la plus large diffusion, sans oublier bien entendu un plus grand respect pour l’environnement.

 

Nous remercions toutes les personnes et les organisations qui ont rendu possible cette publication et par-dessus tout, tous ceux qui ont contribué à la rédaction de tous ces articles passionnants de l’année 2016. Nous espérons que vous apprécierez notre Rapport annuel, et que celui-ci reflète et rend justice au travail remarquable qu’APC et ses membres ont réalisé en 2016 !

http://2016report.apc.org/



« Retourner