La violence réduit au silence. Documente. Conteste. Réclamons notre droit d'expression

Par Réapproprie-toi la technologie!
Éditeur APCNouvelles     18 novembre 2014

Comment faire pour s’engager dans la lutte contre les inégalités ? Quand vous dites ce que vous pensez, recevez-vous des menaces, êtes-vous victime de mauvais traitements ? Sous quelles formes la violence est-elle utilisée pour désorganiser les actions collectives et de solidarité chez vous ? Comment vous défendez-vous ?

Lorsqu’une femme critique la culture ou quand une fille envoie des selfies, elle s’expose, elle est plus visible en ligne et subit plus de mauvais traitements. Et plus nous sommes connectées, plus le risque augmente. Quelquefois c’est un étranger qui nous envoie des menaces par tweet, d’autres fois c’est un partenaire qui surveille nos activités sur notre téléphone portable, mais toujours l’objectif est de nous faire taire et de nous contrôler. Ce type de violence prend également souvent la forme d’atteintes sexuelles, et vise à ce que nous nous sentions isolées et seules.

La violence à l‘égard des femmes restreint la liberté d’expression. Quand on a peur, on ne peut pas participer dans la sphère publique, contribuer à la culture et aux prises de décision, ou critiquer le système et les politiques. On ne peut pas même s’habiller, danser, faire la fête comme on le voudrait. L’internet devient un lieu de plus en plus public et la violence, une menace réelle – c’est une stratégie pour réduire notre capacité à participer et définir le monde qui nous entoure.

Et pourtant, si on veut mettre fin à la violence et lutter pour d’autres droits, il est essentiel pour nous d’exercer notre droit à la liberté d’expression. Ce n’est qu’en parlant, en lui donnant toute sa visibilité que nous obtiendrons un changement, en communiquant pour échanger des informations et inciter à la solidarité.

Dans le cadre des 16 Jours d’activisme contre la violence de genre, Réapproprie-toi la technologie! vous invite à nous aider à recentrer le débat des violences contre les femmes autour d’une perspective axée sur la violation de notre droit humain fondamental à la liberté d’expression.

AGISSEZ !

Apport d’expériences

Renforcez les connaissances sur les violences commises dans le cadre d’une stratégie pour obtenir le silence. Utilisez votre téléphone portable pour interroger les femmes et les filles de votre entourage sur les raisons pour lesquelles on obtient leur silence par violence, quand c’est arrivé et de quelle façon. Partagez ces témoignages avec nous avec l‘étiquette #takebackthetech. Comme toujours, assurez-vous d’avoir l’accord de la personne avant toute publication.

Solidarité

Le 29 novembre, commémorez avec nous les défenseurs des droits humains des femmes qu’on empêche de parler par le biais de différentes tactiques, notamment le retrait de leurs canaux de communication. Créons ensemble un patchwork numérique de messages de solidarité, ajoutons nos voix à leur résistance contre le silence forcé.

Résistance

Quelle est votre réponse à la violence en ligne ? Que faites-vous ? Renforcez notre capacité à lutter contre la violence en partageant avec nous vos stratégies de résistance. Créez un blogue sur votre histoire, tchattez avec nous sur Twitter @takebackthetech ou envoyez, en nous étiquetant, vos 10 trucs pour lutter contre la violence et assurer la sécurité de nos communications !

Ne laisse pas la violence nous priver de parole. Parle haut et fort ! Réapproprie-toi la technologie!

www.takebackthetech.net
ideas@takebackthetech.net

 

 



« Retourner