Accès local et réseau communautaire

Plus de spectre pourrait rendre le processus d'attribution des licences plus transparent au Nigeria
Plus de spectre pourrait rendre le processus d'attribution des licences plus transparent au Nigeria 24 janvier 2011 LC

Le Nigeria est sans doute l’un des premiers pays en Afrique en ce qui concerne la dérégulation du spectre et des licences. Cependant, alors que le pays suit les meilleures pratiques dans le secteur des télécommunications, le processus d’attribution des licences et des fréquences de radiodiffusion manquent de transparence et est toujours subordonné à l’approbation présidentielle. Comme les deux organismes de réglementation se préparent à fusionner pour former une s...

Evoluer avec le temps: ouvrir le spectre afin que nous puissions tous communiquer
Evoluer avec le temps: ouvrir le spectre afin que nous puissions tous communiquer 24 janvier 2011 Evan Light

Le spectre nous entoure et nous traverse à la fois. Composé de vagues d‘énergie qui nous permettent de communiquer comme nous le faisons aujourd’hui — à travers la radio, la télévision, les téléphones mobiles, l’internet sans fil et d’autres canaux — le spectre est un lien commun invisible qui lie nos sociétés. Un changement global dans la réglementation du spectre est actuellement en cours avec des réformes réglementaires qui sont élaborée...

L’ouverture du spectre peut éviter l’épuisement du spectre au Kenya
L’ouverture du spectre peut éviter l’épuisement du spectre au Kenya 22 décembre 2010 LC

Actuellement, environ 20 millions de Kenyans sont connectés au téléphone mobile au moyen du spectre, les ondes électromagnétiques qui sont utilisées pour tout: appareils ménagers comme les micro-ondes et les télécommandes, radios, téléphones mobiles et bien sûr, l’internet. Tout au Kenya – radiodiffusion, internet, téléphones mobiles, etc. – fonctionne sur le spectre...

Recherche APC sur la réglementation du spectre au Brésil, en Inde, au Kenya, au Maroc, au Nigeria et en Afrique du Sud
Recherche APC sur la réglementation du spectre au Brésil, en Inde, au Kenya, au Maroc, au Nigeria et en Afrique du Sud 25 mai 2010 APC

Tous les trente mois, la quantité d’informations susceptibles d’être transmises sur une connexion internet sans fil peut doubler. Le sans fil pourrait bien offrir une large bande abordable à des millions de gens qui n’ont qu’une connectivité très faible. Mais la politique et la réglementation du spectre sont souvent inefficaces, opaques et mal fondées. La nouvelle recherche d’A...

« Retourner