TIC pour le développement

D-Island

D-Island est un espace de développement ouvert offert par l’Association pour le progrès des communications (APC), le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et leurs partenaires à la communauté internationale de développement.

D-Island – Réserver une manifestation sur D-Island

Pour réserver des salles sur D-Island pour votre manifestation/activité, procédez comme suit:

Trousse de ressources sur l’accès aux TIC pro-pauvres

Les gens d’affaires, les activistes communautaires et les décideurs veulent qu’autant de gens que possible – y compris parmi les groupes aux reInternet access beneficiariesvenus les plus faibles - aient accès à l’internet et puissent consulter des informations importantes sur les sites weInternet access</body></html>  </div>

  <ul class=
  • share
  • English
  • Español
  • Les lauréats du Programme de bourses de recherche Amy Mahan se rendent à Londres pour participer à un colloque international

    Ottawa, Canada

    Après avoir consacré une année à des travaux de recherche rigoureux en vue d’enrichir le savoir existant sur l’accès public aux technologies de l’information et de la communication (TIC), les jeunes chercheurs lauréats d’une bourse Amy Mahan commencent à voir leurs efforts porter fruit. Des équipes de l’Argentine, de la Chine, de la Malaisie, du Pérou, du Rwanda et de la Thaïlande ont soumis des communications qui ont été retenues pour une journée consacrée aux études supérieures dans le cadre d’ICTD2010

    D-Island - Questions suivante et ses réponses

    D-Island est un espace de développement ouvert offert par l’Association pour le progrès des communications (APC), le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et leurs partenaires à la communauté internationale de développement.

    Petites subventions, grands changements pour les femmes rurales

    LE CAP 20 September 2010 (Jennifer Radloff pour GenARDIS)

    Les femmes jouent un rôle essentiel dans l’économie agricole, d’où de longues heures de travail qui laissent peu de temps pour se familiariser avec les nouvelles technologies. Pourtant, l’accès aux nouvelles technologies affecte à la fois les hommes et les femmes en zones rurales. Dans une nouvelle publication, GenARDIS 2002- 2010 : Des petites subventions qui ont transformé la vie des femmes en agriculture, Jenny Radloff explore comment ces petites subventions qui ont été déboursées aux initiatives innovatrices éliminent ces barrières et contribuent au développement d’un plaidoyer plus sensible au genre. Photo par Mekelle University

    0
    Your rating: Aucun

    Genre, agriculture et TIC : Ce que l’on peut faire avec 7000 euros

    MONTEVIDEO 20 September 2010 (APC pour GenARDIS)

    Find out more about what GenARDIS projects were able to achieve with small grants of about 7000 euros. PDans la région d’Uvira, en République du Congo, les cultures de racines de manioc des femmes se faisaient détruire par des parasites, mais grâce à une formation en internet, elles ont pu accroître leur production de culture saine et leur connaissances en agriculture. En République Dominicaine, les femmes d’une coopérative agroalimentaire ont appris à mieux gérer leur production grâce à une formation en TIC – plusieurs d’entre elles avaient plus de 50 ans, ce qui est considéré comme étant “vielle” et “bonne à rien” par les standards dominicains. Apprenez-en plus sur ce que les projets GenARDIS ont pu accomplir avec des petites subventions d’environ 7000 euros. Photo par Fundación Taïguey

    0
    Your rating: Aucun

    GenARDIS 2002 - 2010: Des petites subventions qui ont transformé la vie des femmes en agriculture

    By APC (September 2010, APC )

    Les femmes en milieu rural ont peu de temps pour se familiariser avec les nouvelles technologies. Des petites subventions ont été déboursées à de diverses initiatives et projets dans le but de plaidoyer en TIC plus sensible au genre.

    0
    Your rating: Aucun

    Sept recommandations pour assurer un accès équitable aux TIC par les femmes rurales

    BOSTON 13 September 2010 (Sonia Jorge pour APC)

    L’analphabétisme, le manque d’électricité et la médiocrité des infrastructures font partie des obstacles qui empêchent les femmes rurales de tirer profit des TIC. Mais ces défis reliés au genre sont rarement pris en considération, et les politiques qui sont développées sans considération envers le contexte particulier les gens ruraux ont moins de chance de réussite, puisqu’ils ne répondent pas aux besoins de tous d’une façon équitable. Voilà pourquoi il est si important d’inclure le genre dans le processus politique. Que peuvent faire les décideurs locaux et nationaux pour résoudre certains de ces problèmes? L’analyste de politique Sonia Jorge offre quelques pistes de réflexion. Photo par ARDA

    0
    Your rating: Aucun

    Connexion