Sécurité et vie privée

Les droits humains appartiennent aux hommes et aux femmes, pas aux ordinateurs en réseau

OTTAWA 9 May 2011 (GJ pour APCNews)


L’ex-commissionnaire néo-zélandaise aux droits humains, Joy Liddicoat, vient de rejoindre APC pour diriger une nouvelle campagne, « Les droits de l’internet sont des droits humains ». Prise dans son travail de préparation pour les consultations du Forum sur la Gouvernance de l’Internet des 18-19 mai, elle a tout de même trouvé quelques minutes pour parler à APCNouvelles.

0
Your rating: Aucun

APCNouvelles 141 – Harcèlement en ligne, droits internet – 09/05/11

――――――――――――――――――――――――

APCNouvelles – 09 mai 2011 – Année XI Édition 141
Le service d’actualités sur l’internet pour l‘équité et le développement durable

――――――――――――――――――――――――

En Inde, la police a noté que presque la moitié des cybercrimes rapportés sont par des femmes q

APCNoticias 141 – Evitar el ciberacoso, derechos – 09/05/11

APCNoticias 141 – Evitar el ciberacoso, derechos – 09/05/11
—- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —-
APCNoticias – 9 de mayo de 2011 – año XI – edición número 141
El servicio de noticias de APC sobre internet para la justicia social y el desarrollo sustentable
—- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —-

En India la policía descubrió que cas

Les droits internet sont des droits humains

MONTEVIDEO 22 November 2010 (APC pour APC)

La restriction de la libre expression, de l’association et de la libre circulation de l’information sur l’internet est de plus en plus courante et dans les pays n’ayant pas une culture de démocratie ou de régime fort pour les droits humains, celle-ci est d’autant plus forte et les répercussions d’autant plus importantes. C’est notamment le cas là où les fondamentalismes prévalent et lorsque les communautés et les particuliers subissent violence et mauvais traitements en raison de leur genre, leur sexualité ou leurs croyances. Un nouveau projet par APC “Les droits de l’internet sont des droits humains” oeuvre pour garantir la liberté d’expression et d’association sur l’internet à ceux qui en ont surtout besoin: les denfenseurs des droits humains qui travaillent sur internet pour mettre fin à la violence et la répression.

0
Your rating: Aucun

Les trois cyber-maux en Corée du Sud

CALGARY 9 August 2010 (LC pour APCNouvelles)

Depuis l’entrée du président conservateur de la Corée du Sud, le contrôle administratif du contenu internet se resserre de plus en plus dans un pays avec la deuxième population la plus connectée du monde. Les groupes progressistes critiquent les « trois cyber-maux » du gouvernement: la loi de la cyber-insulte, le système de « noms réels » de l’internet et l’inspection approfondie des paquets pour surveiller et contrôler les communications sur l’internet.

0
Your rating: Aucun

Les accros de la technologie progressistes déclarent leurs droits – et leurs responsabilités

MONTEVIDEO 4 August 2010 (Kah pour APCNouvelles)

Au Forum social des États-Unis qui s’est déroulé le 24 juin, cinquante technologues progressistes se sont retrouvés pour le premier congrès américain des accros de la technologie progressistes. Le Congrès s’est terminé par une déclaration applaudie par d’autres réseaux socialement responsables comme l’Association pour le progrès des communications (APC) comme « un ensemble de principes remarquables ».

0
Your rating: Aucun

APCNouvelles 122 – Liberté sur le net en déclin au Pakistan et en Corée du sud

————————————————————————
APCNouvelles – 10 juin – Année XI Édition 122
Le service d’actualités sur l’internet pour l‘équité et le développement durable
————————————————————————
L‘événement controverse sur Facebook qui appelle les gens à « dessiner Mahomet » ont mené les autorit

L'interdiction de l'internet au Pakistan utilisée pour « limiter les voix qui s'élèvent contre la corruption »

ISLAMABAD 3 June 2010 (Bytes For All pour APC)

AAprès avoir retiré l’interdiction de Facebook dans le pays le 31 mai, la Cour suprême de Lahore a ordonné aux autorités de prendre des mesures pour bloquer de façon permanente tout “contenu blasphématoire” sur l’internet au Pakistan. « Nous sommes convaincus que cet ordre du tribunal sera mal interprété par le gouvernement, qui s’en servira pour bloquer l’accès à l’activisme en ligne et limiter les voix qui s‘élèvent contre la corruption et les malversations des fonctionnaires. Un internet ouvert est essentiel à la lutte pour la transparence », déclare Bytes For All, un groupe de défense des droits de l’internet.

5
Your rating: Aucun Average: 5 (1 vote)

Connexion