Gouvernance de l'internet

Vie privée : le point de vue des "petits cons"

Le monde, Paris, France
Vie privée : le point de vue des "petits cons"
02 February 2010

[..]Relatant deux autres tables rondes de l’IGF, sur la vie privée et la gouvernance de l’Internet, Jac SM Kee, artiste et féministe malaysienne responsable de TakeBackTheTech (“Réapproprie-toi la technologie!”), campagne de l’APC incitant “à prendre le contrôle de la technologie pour mettre fin à la violence à l‘égard des femmes”, note ainsi que la situation pourrait bien s’inverser[…]

APC va co-convenir la conférence de Yale sur l’Accès au savoir pour les droits humains

CALGARY 21 January 2010 (LC pour APCNouvelles)

Suite à l’impacte de la publication Global Information Society Watch 2009, qui à mit l’emphase sur l’accès au savoir pour avancer la démocratie et les droits humains, l’Université de Yale a invité le co-publicateur de GISWatch, APC, à co-convenir leur quatrième conférence sur l’Accès au savoir (A2K). La conférence, organisée par le projet de Yale sur la société de l’information va réunir les académiques et les activistes sur les droits humains, afin d’examiner la création de lois, de politiques, et d’architectures techniques afin de promouvoir le progrès social à la grandeur du monde. Suite en anglais.

0
Your rating: Aucun

Évaluation du quatrième Forum sur la gouvernance de l'internet

By APC (November 2009, APC )

L’Association pour le progrès des communications, le plus ancien réseau en ligne des organisations de la société civile travaillant sur les TIC et la justice sociale, reconnaît l’importance du Forum sur la gouvernance de l’internet qui offre une occasion sans pareil de débat et de dialogue entre les parties prenantes, et souhaite qu’il se poursuive. Nous évaluons ici le quatrième forum qui a pris fin le 18 novembre 2009 et nous formulons un certain nombre de recommandations pour l’avenir.

0
Your rating: Aucun

Protection de la vie privée: davantage que le droit d’effacer et d’oublier

SHARM EL-SHEIKH 30 November 2009 (Jac sm Kee pour GenderIT.org)

Notre monde est de plus en plus réseauté et nos données personnelles recueillies de toute part. Demandez à tous ceux qui doivent utiliser une carte d’identité biométrique comme Jac sm Kee de la Malaysie qui doit donner son numéro d’identité simplement pour acheter des billets de cinéma en ligne. On sait que la majorité des renseignements qui nous concernent en ligne n’est pas particulièrement bien protégée. Que doit-on faire pour protéger notre droit à la vie privée en ligne? Et qu’en est-il de nos proches? Si un petit ami diffuse une photo intime sur son mobile, que se passe-t-il? Jac soutient qu’à l’ère numérique, les données personnelles ne nous appartiennent plus, elles font partie de « notre identité ». À l’avenir, l’essentiel sera de contrôler au maximum nos données personnelles – et ce contrôle doit se faire par le « consentement » plutôt que par la « protection de la vie privée ».

5
Your rating: Aucun Average: 5 (1 vote)

Protection, sexualité et sécurité des enfants en ligne: Camps opposés

SHARM EL-SHEIKH 26 November 2009 (Indira Maya Ganesh pour GenderIT.org)

La recherche menée au Royaume-Uni montre que les enfants britanniques sont blasés en ce qui concerne l’affichage d’images sexy d’eux-mêmes en ligne. Mais certains adultes au sein des gouvernements et du secteur privé ne veulent voir dans les enfants que des victimes lorsqu’il s’agit de sexualité et de l’internet. Pourquoi les responsables ne peuvent-ils pas écouter ce que disent les enfants? demande Maya Ganesh rendant compte du FGI.

0
Your rating: Aucun

La fin du FGI? Quelques réflexions sur son intérêt ou son inutilité

SHARM EL-SHEIKH 26 November 2009 (Jac sm Kee pour GenderIT.org)

Il est plutôt difficile de trouver les fonds pour se rendre dans les endroits éloignés, exotiques et luxueux ou se déroulent habituellement le Forum sur la gouvernance de l’internet. Pourtant, il existe peu de forums internationaux où on peut participer sans avoir à affronter toute sorte de formalités administratives et protocoles. Pouvoir décisionnel ou non, le FGI a une influence sur le fonctionnement de l’internet grâce au pouvoir du dialogue multipartite. Jac sm Kee résume le FGI.

0
Your rating: Aucun

La création d'un code de bonne pratique dans la gouvernance de l’internet

MONTEVIDEO 16 November 2009 (APC pour APC)

Depuis la naissance du FGI, le Conseil de l’Europe, la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (CEENU) et l’APC travaillent ensemble sur une initiative sur la participation publique dans la gouvernance de l’internet. Une version préliminaire du code de bonnes pratiques sur la transparence, l’information et la participation dans la gouvernance de l’internet est maintenant prête pour vos commentaires !

0
Your rating: Aucun

Avez-vous le droit au savoir en ligne? Un rapport montre que l’internet ouvert est menacé

JOHANNESBURG 12 November 2009 (Alan Finlay pour GISWatch )

Un nouveau rapport qui révèle à quel point l’internet tel que nous le connaissons est vulnérable vient d’être publié par deux organisations de la société civile mondiale. Le rapport annuel intitulé, Observatoire mondial de la société de l’information (OMSI), a été publié aujourd’hui par l’Association pour le progrès des communications et le bailleur de fonds néerlandais Hivos. OMSI 2009 est intitulé L’accès à l’information et au savoir en ligne – faire progresser les droits humains et la démocratie.

0
Your rating: Aucun

Une note d'information d'APC sur le quatrième Forum sur la gouvernance de l'internet

MONTEVIDEO 11 November 2009 (APC pour APC)

Le Forum sur la gouvernance de l'internet est le seul espace au monde de son genre - c'est un espace de dialogue pour certains des thèmes les plus importants et controverses quand à l'internet global. Le FGI est présentement dans sa quatrième année d'existence et la prochaine année pourrait être sa dernière. APC vous met à jour rapidement avec certaines des thèmes les plus importants qui seront débattus du 15 au 18 novembre.

0
Your rating: Aucun

Le Forum de gouvernance de l’internet de l’Afrique de l’Est : Faire avancer le débat sur la gouvernance de l’internet en Afrique

NAIROBI 13 October 2009 (Alice Munyua pour KICANet)

Le FGI-AE, organisé la première fois en 2008, vise à créer une communauté de pratique qui formera, à long terme, un assise solide pour une participation utile des parties prenantes est-africaines aux débats sur la politique publique de l’internet aux niveaux national, régional et international. Le FGI-AE de cette année a eu lieu au Kenya avec plus de 200 participants de différents secteurs, de quinze différents pays. Cette année l’emphase a été mise sur le cyber-crime, le besoin pour une politique de régulation, les droits des consommateurs, les ressources critiques d’internet et l’accès à la large bande.

0
Your rating: Aucun

Connexion