Genre et TIC

DRC ce téléphone est a moi ou a lui?

République Démocratique du Congo

Niclette est une jeune congolaise de 30 ans.

Conversations dans une école d’arts et métier de Kinshasa

République Démocratique du Congo

Il est 12H00, je me pointe dans une école supérieure de Kinshasa pour distribuer des affichettes que notre organisation Si jeunesse Savait a réalisé dans le cadre de la campagne online Tech sans violence.

Remettre en question la pornophobie et les croyances morales des médias congolaises

RDC

Aujourd’hui, j’ai défiée les idées autour de pornographie et de moral en compagnie des professionnels des médias congolais

Je reviens tout juste d’un cyber dialogue organisé dans mon pays autour des TIC et de la violence faites aux femmes.

La "culture" ne justifie pas la violence: nouveau parténariat Réapproprie-toi la technologie!

KUALA LUMPUR 29 November 2010 (Violence is Not Our Culture pour PARF D'APC)

Réapproprie-toi la technologie! s’associe cette année à la campagne internationale « La violence n’appartient pas à notre culture » pour célébrer la Journée internationale des défenseurs des droits humains des femmes et les 16 Jours d’activisme pour mettre un terme à la violence à l‘égard des femmes (VEF). Le 29 novembre 2010, nous nous solidarisons et nous appelons nos militants et alliés dans le monde à soutenir le travail des défenseures des droits humains des femmes pour réclamer la fin de la violence à l‘égard des femmes justifiée au nom de la « culture », de la « religion » ou de la « tradition ».

0
Your rating: Aucun

Obtenir le droit de communiquer n'est pas facile

République Démocratique du Congo

En avril 2010, je me suis rendue a Kimpese au Bas-Congo avec l’organisation féministe, Si Jeunesse Savait pour parler avec les femmes rurales de la violence faite a la femme aux moyens des médias, de l’internet, et celle perpétrées par le biais du téléphone portable entre autres.

Les échanges étaient houleux.

La "culture" ne justifie pas la violence: nouveau parténariat Réapproprie-toi la technologie!

28 November 2010
KUALA LUMPUR 28 November 2010 (PARF d'APC) -

Réapproprie-toi la technologie! s’associe cette année à la campagne internationale « La violence n’appartient pas à notre culture » pour célébrer la Journée internationale des défenseurs des droits humains des femmes et les 16 Jours d’activisme pour mettre un terme à la violence

Réapproprie-toi la technologie ! 2010 : découvrez les technologies! Défendez les droit des femmes!

KUALA LUMPUR 24 November 2010 (PARF d'APC pour APC)

Les droits des femmes à l’expression et l’information en ligne sont de plus en plus menacés. L’ONU estime que 95% des comportements violents, du harcèlement, du langage injurieux et des images dégradantes qui sont diffusés en ligne visent les femmes. Comme de plus en plus de femmes se connectent au travers d’ordinateurs et de téléphones portables, nombreuses sont celles réduites au silence face à la violence, le sexisme et la censure. Du 25 novembre au 10 décembre, Réapproprie-toi la technologie ! appelle les hommes et les femmes à prendre le contrôle des technologies pour la protection du droit à la liberté d’expression et d’information. Joignez-vous au mouvement et soyez créatifs! Pour en apprendre plus, visionnez la “vidéo de la campgagne Réapproprie-toi la technologie! 2010”:http://www.youtube.com/user/takebackthetech#p/a/f/0/5ms23nvPCbM

0
Your rating: Aucun

Célébration de la Journée Internationale pour la tolérance à Uvira

Uvira

Bonjour,

Le Monde entier célèbre le 16 Novembre de chaque année, la journée Internationale pour la tolérance, journée décrétée par les Nations –Unies depuis 1994.
A cet effet, c’est par considération et reconnaissance de l’importance et surtout les objectifs habituels de cette journée que la MIJAS asbl s’associe chaque année à la communauté internationale pour

Les femmes dans la “capitale du viol” se servent de la technologie pour attirer l’attention sur leur cause

KINSHASA 11 November 2010 (Si jeunesse savait pour PARF d'APC)

La capitale de la République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, surnommée la «capitale de viol » par le rapporteur spécial des Nations Unies Margot Wallström, est une ville marquée par la violence et les séquelles d’un régime de guerre. Mais les femmes de la ville prennent leur vie en charge et exigent plus de sécurité, plus de services pour aider les femmes victimes de violence et la fin de l’impunité pour ceux qui violent, torturent et tuent des femmes. Si jeunesse savait, une organisation locale qui travaille avec les jeunes et les femmes de la RDC formera quatre organisations à utiliser les TIC pour aider à prévenir de nouvelles atrocités et la violence faite aux femmes. Des subventions seront accordées à quatre organisations pour appuyer leur travail visant à mettre fin à la violence faite aux femmes. Les subventions sont accordées par le Programme d’appui aux réseaux de femmes d’APC (PARF) dans le cadre de son projet Réapproprie-toi la technologie! pour mettre fin à la violence faite aux femmes.

0
Your rating: Aucun

Un simple coup de téléphone : Les mobiles contribuent à mettre fin à la violence faite aux femmes en Ouganda

11 November 2010 (WOUGNET pour PARF D'APC)

Les femmes dans les zones rurales de l’Ouganda se renseigneront sur la violence familiale contre les femmes grâce à l’utilisation de différents outils TIC afin de sensibiliser à la question, mais elles apprendront également à signaler et empêcher les cas de violence – et le téléphone mobile jouera un grand rôle dans leurs campagnes – du SMS de première ligne, aux lignes directes permanentes. Le web 2.0, les outils de publication en ligne et la radio font partie des autres outils qui seront utilisés. Quatre organisations qui travaillent avec les femmes et les TIC reçoivent des petites subventions pour mettre en œuvre ces projets dans le cadre du projet Réapproprie-toi la technologie! du Programme d’appui aux réseaux de femmes d’APC (PARF d’APC) pour mettre fin à la violence faite aux femmes, qui vise le troisième Objectif du Millénaire pour le développement concernant l’égalité pour les femmes.

0
Your rating: Aucun

Connexion