violence

Les Sudafricains opposés à la xénophobie, le racisme et le tribalisme prennent Facebook d'assaut

JOHANNESBURG 21 May 2008 (FD pour APCNouvelles)

Les nouvelles d’Afrique du Sud sont abasourdissantes. Une violence qui n’avait plus été observée depuis des années fait irruption dans les quartiers les plus pauvres de Johannesburg, une ville où APC compte quatre de ses organisations membres et plusieurs membres de son personnel. De la ville voisine de Pretoria, Tshepo Thlaku du membre Ungana-Afrika a décidé d’agir, utilisant ce qu’il manie le mieux : la technologie. Il a initié un groupe sur le site web de réseautage social Facebook appelé “South Africans Against Xenophobia, Racism & Tribalism”. « Le groupe s‘étend aussi vite qu’un feu de forêt et plusieurs personnes d’ONG et de groupes ecclésiastiques y partagent déjà contacts et idées de projets », a expliqué Tshepo.

0
Your rating: Aucun

Connexion