Cyber-stratégie: le cas de l’Île Maurice

Fichier attachéTaille
English130.32 Ko
Portugues171.62 Ko
Français202.88 Ko
No votes yet
By Russell Southwood (APC)
, May 2008

Lorsque la grande majorité des pays Africains le long du câble sous-marin SAT-3 continuent à souffrir des coûts inabordables des monopoles internationaux sur la large bande, l’Île Maurice a fait le contraire; c’est à dire, le gouvernement a réduit les coûts en introduisant des prix fixes. Mauritius Telecom, par contre, a baissé ses prix avant même que les prix soient fixés. Comme résultat, la cyber île a vu son secteur d’externalisation croître de façon importante. L’Île Maurice peut-elle servir de leçon aux pays qui cherchent à faire croître leur économie? Cette étude, écrite par Russell Southwood pour APC en mai 2008 et maintenant disponible en français et portugais pour la première fois, examine la relation entre les prix pour la large bande internationale à l’Île Maurice et l’impacte de cette cyber-stratégie sur l’île.

Fichier attachéTaille
English130.32 Ko
Portugues171.62 Ko
Français202.88 Ko

Connexion