Opinion: le Fonds de solidarité numérique et The Economist