Réseau de réseaux pour un internet libre et ouvert

2010 promet d’être une année importante pour l’avenir de l’internet avec un nombre de changements potentiels à l’horizon. Elle pourrait marquer la dernière année pour le Forum de la Gouvernance de l’internet – le seul forum international au monde à rassembler les gouvernements, la communauté technique, le secteur privé et les groupes de la société civile comme APC pour guider la façon dont l’internet est géré. ICANN – l’organisation qui administre les adresses de domaines de sites – fait également face à de grands changements pendant qu’elle se retire du contrôle des Etats-Unis.

Dans ce temps de changement continuel, les fenêtres de politiques peuvent s’ouvrir et se refermer rapidement. Le projet « Réseau des réseaux » d’APC est en train de construire un réseau mondial de défenseurs de politiques issus de la société civile de différentes sphères de travail politique et ayant diverses expériences de campagne. Ils ont out un intérêt personnel à assurer un internet libre et ouvert.

Que se passe-t-il dans le réseau des réseaux ?

Nous travaillons actuellement sur :

  • La création d’un forum pour les « réseaux thématiques » » (groupes d’organisations qui travaillent sur des sujets thématiques tels que le changement climatique, les droits des femmes ou la gouvernance de l’internet) pour se rassembler afin de partager leurs analyses, expertises et réseaux en vue de développer une stratégie conjointe pour accroître l’influence de la société civile mondiale dans la politique publique de l’internet.
  • *La cartographie des thèmes, des réseaux déjà en place et des espaces politiques, quand ils sont tous imbriqués * (par exemple les réseaux qui s’occupent du côté technique de la gestion de l’internet, de la vie privée et de la liberté d’expression sur l’internet et ceux faisant le plaidoyer pour un accès de l’internet pour tous se mettent ensemble dans le Forum de la gouvernance de l’internet).
  • La production d’études de cas sur le plaidoyer collaboratif par la société civile globale dans les espaces politiques autour d’un ensemble de thèmes prioritaires comme la participation dans les processus de politiques publiques, « l’Agenda de développement » à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), les droits à la privée dans le FGI, le développement des standards ouverts dans le processus de l’Organisation internationale des standards et la transparence et la responsabilisation dans les mécanismes de gouvernance de l’internet aussi bien sous contrôle public que privé.
  • L’appui aux réseaux participant au thème de la société civile afin d’approfondir leur compréhension des endroits où le pouvoir est concentré et là où il est dispersé ceci en lien avec les questions de politique publique et où les interventions stratégiques pourraient être les plus efficaces.
  • *La construction du réseautage et de la collaboration parmi certains des plus grands penseurs du monde et des activistes dans la gouvernance et les droits de l’internet.
  • L’amplification de l’influence que de société civile – déjà visible dans les espaces comme le FGI et l’OMPI- sur la politique publique mondiale qui modèle comment l’internet se développe, et comment les gens sont capables de l’utiliser avec ouverture, liberté et diversité.

Contexte

En septembre 2008, APC a organisé une petite consultation à Genève pour explorer la mise en place d’un réseau des réseaux transnational de plaidoyer sur les questions de politiques publiques en lien avec la gouvernance de l’internet. Ce travail fait partie d’un objectif plus large d’appui aux réseaux de la société civile à être plus efficaces pour assurer l’ouverture, les droits humains et une gouvernance transparente et responsable dans la sphère de la société de l’information. L’événement faisait suite à un projet précédent appuyé par la Ford Foundation qui a supporté le travail mondial d’APC pour assurer un accès ouvert, universel et abordable à l’internet. Ce projet a, entre autres activités, produit la première analyse multi-pays de la participation de la société civile dans les processus de politique des TIC et sur l’accès à l’infrastructure.

Dans l’élan de cette réunion est née cette initiative appelée « Renforcer le réseautage et le plaidoyer de la société civile sur la politique publique de l’internet dans les arènes mondiales » et appuyée par la Ford Foundation. Elle dure de février 2009 à la fin de 2010.

Photo: APC (2007). Note: Les réseaux identifiés dans cette photo ne font pas nécessairement partie du Réseau de réseaux.

Connexion