Open Net Initiative-Asie: Formulation et mise en oeuvre d’un cadre de recherche sur la censure et la surveillance face au genre

APC et le programme des femmes s’intéressent de plus près à la censure et à la surveillance de l’internet dans la perspective du genre en tenant compte de leur incidence possible sur les droits et les réalités des femmes et en voyant comment ce qui touche au genre influe sur le développement des méthodologies de recherche. En collaboration avec le membre du PARF d’APC, Heike Jensen et le Centre for Independent Journalism de Malaisie, le projet a pour but d’établir un cadre de recherche qui peut s’appliquer non seulement aux partenaires du projet en Asie, mais à de futures initiatives de recherche qui s’intéressent à la surveillance et la censure en ligne. Le projet :

  1. Contribuera à mieux comprendre comment le genre influence et détermine les facteurs dans les domaines politiques, économiques et sociaux là où sont pratiquées la censure et la surveillance.
  2. Soulèvera des questions précises et établira des indicateurs éventuels pour les pays asiatiques participants, en fonction de l’application du projet dans d’autres régions et dans les publications de l’ONI dans le monde.
  3. Renforcera les capacités d’un réseau de recherche de l’ONI-Asie pour réaliser d’autres travaux de recherche et de plaidoyer dans ce domaine et centraliser les réflexions sur le genre pour l’égalité, la protection des droits et la démocratie.
  4. À la suite d’interviews avec des défenseurs des droits des femmes et des droits à la communication, d’une étude des textes sur les politiques et la recherche sur ce sujet et après avoir reçu les observations des partenaires en recherche de l’ONI-Asie, la première ébauche du cadre de recherche a été élaborée. Le cadre est actuellement revu dans le contexte de sa mise en oeuvre pour la recherche en Malaisie. La recherche porte sur l’incidence des pratiques de censure et de surveillance sur les relations de genre et étudie les acteurs et leurs intérêts au niveau du gouvernement et de la société civile. Elle s’intéresse également à la formulation des politiques dans l’optique du genre tout en examinant les impacts sociaux, politiques et économiques de ces pratiques sur les relations de genre. La recherche et les plans de plaidoyer ont pris fin au cours du premier trimestre et seront mis en oeuvre à la fin de 2009.

    ONI-Asie fait partie d’une initiative plus large; le projet Open Net Initiative, une initiative collaborative qui cherche à investiger, exposer and analyser les pratiques de filtrage et de veille sur l’internet d’une façon non biasée.

Connexion