La "culture" ne justifie pas la violence: nouveau parténariat Réapproprie-toi la technologie!

KUALA LUMPUR, Malaysie, nov. 28 (PARF d'APC)

Réapproprie-toi la technologie! s’associe cette année à la campagne internationale « La violence n’appartient pas à notre culture » pour célébrer la Journée internationale des défenseurs des droits humains des femmes et les 16 Jours d’activisme pour mettre un terme à la violence à l‘égard des femmes (VEF). Le 29 novembre 2010, nous nous solidarisons et nous appelons nos militants et alliés dans le monde à soutenir le travail des défenseures des droits humains des femmes pour réclamer la fin de la violence à l‘égard des femmes justifiée au nom de la « culture », de la « religion » ou de la « tradition ».

La campagne « La violence n’appartient pas à notre culture » définit la violence à l‘égard des femmes sous couvert de la culture comme des actes de violence à l‘égard des femmes qui « sont justifiés et tolérés par la politisation et le détournement de croyances, valeurs et pratiques culturelles, religieuses ou traditionnelles dans le but d’imposer un contrôle des femmes et des filles. Il peut s’agir du contrôle de leur corps, de leur sexualité, de la personne qu’elles aiment, de la personne avec qui elle se marie, de sa façon de s’exprimer, de ce qu’elle sait ou de ce en quoi elle croit, et de l’exercice de sa libre volonté ». La campagne rebaptisée récemment « La violence n’appartient pas à notre culture” a été lancée en 2007 – elle s’appelait alors la Campagne mondiale « Arrêtons de tuer et de lapider les femmes » – pour mettre un terme au détournement incessant de la religion et de la culture pour justifier le fait que les femmes soient tuées, mutilées ou torturées au nom d’une violation des « normes » imposées, liées aux rôles de genre et au comportement sexuels.

La capacité des femmes et des filles à exercer leur liberté d’expression est essentielle pour enrayer la dissémination continuelle de messages culturels utilisés pour justifier des actes de violence à l‘égard des femmes. Celle-ci implique le droit des femmes et des filles à ne pas être inquiétées pour leurs opinions et de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit (Article 19, DUDH), ainsi que le droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques (Article 20, DUDH).

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) comme l’internet ont un grand potentiel pour permettre aux femmes et aux filles de participer au développement de leurs sociétés et de développer une culture qui soutienne et respecte les droits et la dignité humaine. La campagne Réapproprie-toi la technologie! appelle les femmes et les filles à créer leurs propres médias, à mettre au défi et à perturber les idées répressives ou conventionnelles de culture et d’identité qui dictent au lieu de respecter le droit fondamental des femmes à l’autodétermination. En incitant les femmes et les filles à l’utilisation créative et stratégique des technologies, nous apportons notre soutien à leur pouvoir de description et d’expression de leurs différentes réalités, à leur autoreprésentation et leur contestation des croyances, attitudes et pratiques qui perpétuent et excusent les actes de violence à l‘égard des femmes. Depuis le début de Réapproprie-toi la technologie! en 2006, des centaines de militants et de défenseurs des droits humains de plus de 30 pays ont utilisé l’internet, les téléphones mobiles ou la radio pour agir contre la violence à l‘égard des femmes.

Rejoignez-nous pour la Journée internationale des défenseures des droits humains des femmes de cette année. L’action sera publiée sur http://www.takebackthetech.net/take-action le 29 novembre.

Rejoignez-nous pour la Journée internationale des défenseures des droits humains des femmes du 29 novembre, qui fait partie du calendrier des 16 Jours d’activisme. Cette action conjointe sera publiée sur http://www.takebackthetech.net/take-action et sur http://stop-stoning.org/en/home1.

Défendez les droits humains des femmes. Déclarez notre culture libre de violence à l‘égard des femmes!

Idées et questions: ideas@takebackthetech.net

Pour plus d’informations sur la campagne La violence n’appartient pas à notre culture (Violence is Not our Culture), veuillez voir le site http://stop-stoning.org/en/home1 ou nous contacter à info@stop.stoning.org.

(FIN/2010)

Contact médias

Mallory Knodel

mallory@apc.org
Tel: +1 514 573 6340
Montreal, Canada

Communiqués de presse: s'inscrire

Connexion