APC dit adieu au site de l’observatoire des politiques de TIC en Afrique

No votes yet

Par Chakula pour APCNouvelles

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 28 May 2009

La fin de l'Observatoire des politiques de TIC en AfriqueLa fin de l’Observatoire des politiques de TIC en AfriqueLe site de l’observatoire des politiques de TIC d’APC a été lancé vers la fin de 2001 dans le but de fournir de l’information aux organisations de la société civile africaine pour leur permettre de s’engager avec succès dans le plaidoyer pour la politique des technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique. A cette époque, l’idée d’un plaidoyer pour la politique des TIC était relativement nouvelle dans plusieurs pays sur le continent, et nous voulions que les gouvernements et les décideurs politiques reconnaissent que l’accès aux TIC et leur usage est un droit humain élémentaire.

Au cours des sept années de son fonctionnement, l’observatoire des politiques de TIC en Afrique est devenu une base de données substantielle de nouvelles sur les TIC, de manifestations ainsi que d’analyses des tendances et des changements dans le développement des politiques. Et APC, en collaboration avec nos partenaires, a fait d’importantes avancées dans la sensibilisation sur le besoin d’approches progressistes de politiques des TIC en Afrique. Les pays considèrent à présent comme primordial le processus d’élaboration des politiques sur les TIC pour le développement économique et le bien-être social de leurs citoyens.

Pourtant, le paysage s’est aussi transformé avec la sensibilisation croissante, et le besoin d’un portail comme celui de l’observatoire des politiques de TIC en Afrique qui collecte et organise les nouvelles et les ressources sur des gammes aussi variées de sujets a diminué. Pour cela, et aussi en raison du manque du financement généralement nécessaire pour conduire de tels projets d’information, l’équipe de politique d’APC a décidé de fermer le site en juin.

Chakula – le bulletin périodique continuera à traiter des questions stratégiques

Néanmoins, le besoin d’information ciblée de plaidoyer sur la politique des TIC en Afrique demeure. Pour cela, une des initiatives phares du site de surveillance, le bulletin Chakula, continuera. Chakula (qui signifie « nourriture» en Swahili) a été dans le temps une brave voix dans le plaidoyer sur la politique des TIC en Afrique, et sera compilé sur la base de besoins stratégiques pour soulever des questions autour des politiques sur le continent. Il sera publié 3-4 fois par an en anglais avec des articles occasionnels en français. Vous pouvez vous souscrire gratuitement à Chakula.

Nous vous remercions de nous avoir aidé à façonner le paysage des politiques des TIC en Afrique !

(FIN/2009)

Connexion