open
Comment l’internet est-il utilisé pour améliorer la vie des gens? APC vous envoi des nouvelles, des ressources et des informations sur notre travail, deux fois par mois.

Communiquer pour influer en Afrique centrale, de l'Est et de l'Ouest (CICEWA)

photo by Whiteafrican http://www.flickr.com/photos/whiteafrican/2736563610/in/photostream/photo by Whiteafrican http://www.flickr.com/photos/whiteafrican/2736563610/in/photostream/Le projet « Communiquer pour influer » – qui associe le plaidoyer, la diffusion et la recherche en établissant des réseaux de TICpD en Afrique centrale, de l’Est et de l’Ouest, ou CICEWA, est né d’une discussion entre l’Association pour le progrès des communications (APC) et le Kenya ICT Action Network (KICTANet). Les deux organisations voulaient poursuivre le travail de recherche, de diffusion et de plaidoyer en Afrique qu’elles avaient commencé plusieurs années auparavant.

Les coûts d’accès à l’internet des autres pays en développement sont nettement inférieurs à ceux des pays africains. Cette réalité, associée à l’insuffisance de l’accès internet par la large bande en Afrique par rapport au reste du monde, fait en sorte que l’Afrique est en train de s’isoler du réseau mondial d’information et de communication sur lequel repose l’économie mondiale et de prendre encore plus de retard sur le plan du développement social et économique.

Débutant en 2008 et se terminant en 2010, CICEWA cherchait à définir les obstacles politiques qui préviennent un accès abordable à l’infrastructure des TIC en Afrique et à demander leur élimination afin de créer une plateforme solide pour la connectivité sous-régionale en Afrique de l’Est, de l’Ouest et Centrale. Cela jetta les bases d’une utilisation efficace des TIC dans les processus de développement.

CICEWA fut un projet ambitieux mais il a bénéficié de l’expérience concrète du contexte politique africain acquise grâce au projet de l’Observatoire des politiques des TIC en Afrique d’APC et le programme Dynamiser l’accès aux TIC en Afrique (CATIA). APC et KICTANet ont puisé dans leur expérience du succès remporté avec les projets d’observatoire des politiques et de CATIA pour adopter une approche intégrée au travail de recherche, de diffusion et de plaidoyer en matière de politiques de TIC par la création de réseaux sous-régionaux. Les deux organisations ont appliqué le principe des partenariats multipartites adopté dans le cadre de CATIA en vue d’un changement de politiques fondé sur l’expérience concrète.

Le rapport final d‘évaluation [en anglais] identifie les principaux défis et succès lors de la phase de plaidoyer, aisni que le rôle important des réseaux dans le processus de plaidoyer régional en Afrique. Les rapports nationaux et des articles surlignent les thèmes problématiques et les défis politiques de chaque pays.

Photo par Whiteafrican. Utilisé avec permission sous la licence Creative Commons 2.0

Connexion