open
Comment l’internet est-il utilisé pour améliorer la vie des gens? APC vous envoi des nouvelles, des ressources et des informations sur notre travail, deux fois par mois.

L'interruption des SMS en RDC nuit aux efforts de mettre fin à la violence à l'égard des femmes

République démocratique du Congo, déc. 20

Les services de SMS ont été coupés en République démocratique du Congo, prétendument pour empêcher les rumeurs liées aux élections de circuler. Les fournisseurs de services mobiles et les médias de RDC ont annoncé le 4 novembre que par ordre du gouvernement, les services de SMS avaient été interrompus pour empêcher la population de partager les résultats avant que la Commission électorale ne les annonce.

En tant que réseau international de la société civile plaidant pour les droits de l’internet, l’Association pour le progrès des communications (APC) et son réseau de partenaires en RDC déplorent cette mesure et appellent le gouvernement à trouver d’autres solutions face à la lutte contre les possibilités de fraude. Couper l’accès aux communications constitue une violation des droits de la liberté d’expression et de la liberté d’information, protégés par la Constitution de RDC et l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

La décision d’interrompre ces services est particulièrement perturbante puisqu’elle arrive en pleine campagne internationale des 16 jours d’activisme contre la violence à l‘égard des femmes. Tant l’internet que les services de SMS sont au cœur de la violence subie par les femmes.

Les organisations de droits des femmes en RDC font partie de l’initiative internationale de 16 jours d’activisme de Réapproprie-toi la technologie!, qui vise à mettre fin à la violence envers les femmes faite à travers l’utilisation des technologies. Cette campagne risque d‘être sérieusement affectée par la décision d’interrompre l’accès aux services de SMS. Les partenaires de la campagne en RDC utilisent l’internet et le téléphone mobile pour aider à dénoncer les cas de violence envers les femmes et avoir ainsi une incidence positive sur le problème de la violence envers les femmes dans le pays.

Le téléphone mobile, qui est l’un des outils de communication les plus accessibles et répandus, est d’une importance cruciale pour les femmes et les filles qui en dépendent pour communiquer et obtenir aide et soutien immédiats en cas de violence. L’interruption des services de SMS touche de façon disproportionnée les droits de communication des sections les plus pauvres de la société congolaise, dont la population est majoritairement composée de femmes et de filles.

Réapproprie-toi la technologie! et nos partenaires exhortent fortement les autorités de RDC à trouver d’autres façons de s’assurer que les élections soient libres et équitables. Interrompre les communications risque au contraire d‘être source de méfiance, d’augmenter les rumeurs et de contribuer à un climat d’incertitude et de violence. Cela pourrait aller directement à l’encontre de l’objectif de protection du processus électoral.

=======================

Réapproprie-toi la technologie! est une campagne de collaboration qui a lieu pendant les 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre (25 nov – 10 déc.). C’est un appel à tous – en particulier aux femmes et aux filles – à prendre le contrôle de la technologie pour mettre fin à la violence à l‘égard des femmes. Pour en savoir plus, aller sur : www.takebackthetech.net/fr

À propos d’APC : L’Association pour le progrès des communications (APC) est un réseau international et une organisation à but non lucratif fondé en 1990 qui croit en un accès libre et ouvert pour tous, afin d’améliorer leurs vies et de créer un monde plus juste. www.apc.org/fr

(FIN/2011)

Contact médias

Mallory Knodel

mallory@apc.org
Tel: +1 514 573 6340
Montreal, Canada

Communiqués de presse: s'inscrire

Connexion