open
Comment l’internet est-il utilisé pour améliorer la vie des gens? APC vous envoi des nouvelles, des ressources et des informations sur notre travail, deux fois par mois.

Lancement d’un manuel sur les droits des femmes au Cambodge

No votes yet

Par KB pour APCNews

PHNOM PENH, Cambodge, 28 March 2011

在咖啡館上網

Succès sans précédent pour l’étude et la prévention de la violence envers les femmes au Cambodge avec l’annonce le mois dernier dans l’Observatoire de genre [en anglais] dans la capitale Phnom Penh.

Lancé en mai 2010, l’Observatoire de genre sera mené par le membre d’APC Open Institute, une organisation non gouvernementale à but non lucratif du Cambodge, qui a aussi lancé un manuel sur les droits des femmes en décembre. Open Institute oeuvre aussi pour mettre fin à la violence à l‘égard des femmes, et fait partie de la campagne d’APC Réapproprie-toi la technologie ! dont l’objectif est de mettre un terme à la violence à l’égard des femmes. Réapproprie-toi la technologie !, qui plaide pour une utilisation des technologies de l’information et des communications (TIC) pour arrêter la violence basée sur le genre, est une des initiatives d’APC pour atteindre le troisième Objectif du millénaire pour le développement sur l’égalité des sexes.

L’Observatoire de genre, une première au Cambodge

L’Observatoire de genre a été créé pour fomenter l’étude et l’analyse des questions du genre au Cambodge. C’est le Gouvernement royal du ministère des affaires des femmes du Cambodge qui a autorisé l’instauration du centre, avant de confier son fonctionnement à l’Open Institute.

« Le travail que nous effectuons avec l’Open Institute consiste à trouver les connexions entre la violence à l’égard des femmes et les TIC », a déclaré Lalaine P. Viado, membre de l’équipe du programme des femmes d’APC. « Avec les TIC, les femmes ont sans aucun doute élargi leurs possibilités et leurs perspectives dans de nombreux domaines sociaux, économiques et politiques…Cependant les TIC ont également engendré des inconvénients dus à leur utilisation, le mauvais usage qui en est fait et les mauvais traitements. La violence est devenue numérique et elle vise largement les femmes. Prendre conscience de ce lien entre la violence à l’égard des femmes et les TIC est un travail continuel et un défi puisqu’il s’agit d’un domaine totalement nouveau ».

La nouvelle du centre et du partenariat entre le gouvernement du Cambodge et l’Open Institute a été annoncée en mai dernier à Phnom Penh lors d’un atelier sur la mise en œuvre d’un plan national pour la prévention de la violence à l’égard des femmes. À la fin de l’atelier, le ministre des Affaires des femmes, Dr. Ing Kanthaphavi, a déclaré que le Cambodge avait besoin d’un tel centre pour étudier les défis auxquels les Cambodgiennes sont confrontées, en prévention d’une violence accrue.

Le manuel sur les droits des femmes soutient les activistes et les survivantes de la violence

Le manuel sur les droits des femmes soutient les activistes et les survivantes de la violence
(réalisé en collaboration entre le Ministère des affaires des femmes, l’Open Institute et l’organisation internationale Peace and Development – (PyD) a été créé pour les activistes, les décideurs, les survivantes de la violence et toute personne intéressée par les droits des femmes. Dans ce manuel, les lois à utiliser pour soutenir les droits des femmes sont présentées et expliquées de façon claire.

Le manuel répond à un besoin d’information sur les lois et services dont les femmes ont bsoin. Le manuel a été conçu et écrit en language accessible aux décideurs et aux ONG, afin de les aider à travailler de plus près avec les gens dans leur communauté, surtout avec les femmes en millieu rural et éloigné. Le livre apporte une meillieur compréhension de leurs droits afin d’améliorer leurs vies et contribuer à l‘égalité des sexes au Cambodge.

Photo par Xiangxi. Utilisée avec permission sous la liscence Creative Commons.

(FIN/2011)

Connexion