What is APC doing?

First up, we rallied support for the Panel by making joint statements and writing to governments and encouraging other NGOs to support it as well.

Now that the HRC has voted to go ahead with a panel, we will try to work closely with the Swedish government on the terms of reference, to suggest experts, share our research and mobilise engagement as part of the Connect Your Rights! Campaign.

Are there any risks?

Yes! The panel outcomes may be weak if the “experts” are not of high quality or there is weak or ill-informed engagement on the issues, or the sponsoring State does not co-ordinate the process well.

How does the panel work?

There is no set procedure for Panels. Generally, it is up to the leading sponsor State to coordinate the identification of panelists and the general concept note of the meeting. A panel consists of a 3 hour formal UN debate – usually introduced by 4-5 experts in the field and high level personalities. States and some NGOs respond to that with their political statements.

Why have a panel?

A Panel is often seen as the softest, risk-free step that the Council can take on an issue. Sometimes these kinds of panels are criticized because of that – too weak an option, not really doing anything, delay tactic etc. On the other hand it is a good entry point for a new issue and it’s safe in the sense that there is no automatic follow up.

Nouvelle publication : Renforcer l'accès à la justice, la santé et la réinsertion sociale pour les survivantes en République du Congo

PERGAMINO 20 March 2015 (Flavia Fascendini pour APCNouvelles)

Cette publication, particulièrement utile pour les organisations de droits des femmes et de TIC pour le développement, les organismes de l’ONU, le personnel de santé, les législateurs et décideurs politiques et les services juridiques, rassemble les apprentissages et les défis identifiés par tous les acteurs impliqués dans le projet « Tenir les gouvernements pour responsables du combat contre la violence basée sur le genre en République du Congo », coordonné par APC et AZUR Développement, avec le soutien d’Africa Technology and Transparency Initiative (Africatti).

0
Your rating: Aucun

Congo : Renforcer l'accès à la justice, la santé et la réinsertion sociale pour les survivantes

By Karen Higgs (March 2015, APC )

Cette publication, particulièrement utile pour les organisations de droits des femmes et de TIC pour le développement, les organismes de l’ONU, le personnel de santé, les législateurs et décideurs politiques et les services juridiques, rassemble les apprentissages et les défis de tous les acteurs de ce projet et réfléchit aux mesures à prendre pour tenir les gouvernements, la police, les services de santé et les tribunaux pour responsables de leurs engagements pour mettre fin à la violence envers les femmes et offrir un soutien aux victimes.

0
Your rating: Aucun

4 raisons pour lesquelles les femmes ont du mal à accéder à la justice dans les cas de violence faite aux femmes liée à la technologie

By APC PDF (March 2015, Association pour le progrès des communications )

Saviez-vous que moins de la moitié des cas signalés aux autorités de violence faite aux femmes (VFF) liée à la technologie font l’objet d’une enquête? Consultez cette infographie pour en savoir plus sur nos résultats de recherche intitulée: De l’impunité à la justice: exploration des recours juridiques et corporatifs en matière de violence faite aux femmes liée à la technologie.

0
Your rating: Aucun

APC à la 59e session de la Commission de la condition de la femme à New York

PERGAMINO 9 March 2015 (Flavia Fascendini pour APCNouvelles)

La session portera essentiellement sur la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, y compris les difficultés actuelles qui entravent sa mise en œuvre, ainsi que sur la réalisation de l‘égalité de genre et l’autonomisation des femmes. Après deux décennies, il apparaît très urgent d’aller au-delà des outils et d’une représentation dans la Section J.

0
Your rating: Aucun

APC est solidaire des journalistes soudanais, demande au gouvernement d'abandonner les charges à l l'encontre de Madeeha Abdalla

12 February 2015 (APC pour APCNews)

Le 13 janvier, Madeeha Abdalla, rédactrice en chef d’Al-Midan, a été inculpée pour crimes contre l‘État par les services nationaux de renseignement et de sécurité.

0
Your rating: Aucun

AWID et la Coalition internationale des défenseuses des droits humains lancent «Notre droit à la sécurité: Approche holistique sur la protection des défenseuses des droits humains»

Cette publication apporte une réflexion sur des situations complexes de défenseuses qui font face aux menaces et aux violations en raison de leur travail de défense des droits humaines.

L’enquête affirme que tant la violence subie par les défenseuses des droits humains que l’impact de telles agressions sur leur vie et

Connexion