open
Comment l’internet est-il utilisé pour améliorer la vie des gens? APC vous envoi des nouvelles, des ressources et des informations sur notre travail, deux fois par mois.

Afrique de l’Ouest : Le pluralisme télévisuel, un état des lieux

No votes yet

DAKAR, Sénégal, 30 June 2008 (Panos Afrique de l'Ouest)

Publié en mai 2008, cet ouvrage a été réalisé dans le cadre du Programme “Pluralisme des medias” de l’IPAO. Réalisé par Mactar Silla et édité avec le concours de Pauline Bend, cet ouvrage s’appuie sur une étude et des recherches conduites par Moctar Dia, consultant pour le compte de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, avec le concours d’un réseau de correspondants locaux : Hyppolite Djiwan pour le Bénin ; Yao Dogan pour le Togo ; Lassena Ouédraogo pour le Burkina Faso ; Filifing Diakité pour le Mali ; Edwin Kumah Drah pour le Ghana ; Lanre Ogundade pour le Nigeria ; Bouna Manel Fall pour le Sénégal.

Au cours de la dernière décennie, le pluralisme de la presse et de la radio a été consacré dans la majeure partie des États de l’Afrique de l’Ouest. Mais qu’en est-il pour la télévision, média populaire par excellence ? Si le paysage médiatique s’est ouvert à de nouveaux acteurs dans la plupart des pays de la sous-région, il en reste encore où le pluralisme est loin d’être acquis. Là où la libéralisation a été enclenchée, les médias d’État n’ont pas encore achevé leur transition vers le statut de médias de « service public » : ils demeurent trop souvent les porte-voix des gouvernements, garantissant moins que jamais la pluralité des programmes et de l’information. En outre, les dispositifs de régulation régissant l’attribution des fréquences manquent parfois de transparence, et les instances chargées de les faire appliquer ne sont pas toujours reconnues comme impartiales ou indépendantes. Autant de facteurs qui fragilisent les bases du pluralisme.

Or la télévision représente aujourd’hui un enjeu central de la démocratisation de l’information et de la communication. C’est
pourquoi l’Institut Panos Afrique de l’Ouest a confié à Mactar Silla, l’un des meilleurs spécialistes africains du secteur, cette
étude dont l’objectif est de proposer un état des lieux du pluralisme télévisuel en Afrique de l’Ouest, tout en approfondissant
la réflexion sur les enjeux, les perspectives et les priorités du secteur.

Cette enquête inédite, nourrie de multiples entretiens, développe des propositions destinées à favoriser le pluralisme des entreprises télévisuelles (publiques et commerciales, mais aussi communautaires) et celui des contenus diffusés par les chaînes de la sous-région.

Télécharger Le pluralisme télévisuel

(FIN/2008)

Connexion