open
Comment l’internet est-il utilisé pour améliorer la vie des gens? APC vous envoi des nouvelles, des ressources et des informations sur notre travail, deux fois par mois.

Localise-la. Mets-y un terme. Réapproprie-toi la technologie!

No votes yet

Par PARF APC pour APCNouvelles

MONTEVIDEO, Uruguay, 11 November 2011

Réapproprie-toi la technologie!
Prends le contrôle de la technologie pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes
25 nov – 10 déc 2011
www.takebackthetech.net/fr

Les histoires peuvent changer le monde. Mais nombreuses sont celles qui n’ont pas été racontées, soit qu’il n’y ait pas de nom pour les qualifier, soit parce qu’elles sont synonymes de honte, ou qu’elles se cachent derrière l’acceptation générale. Voici des histoires de violences subies par des femmes et des filles dans le monde entier.

Mais le monde change. La croissance des réseaux internet a ouvert la porte à des possibilités formidables de partager avec d’autres des réalités jamais racontées, s’organiser et se rassembler pour des actions collectives, et créer un monde plus juste qui inclut la diversité et ne tolère pas la discrimination.

Dans le même temps, la violence se retrouve également en ligne. On observe une augmentation des cas de harcèlement en ligne, de cyberharcèlement, de violation de la vie privée et de violences commises envers certains groupes en ligne en raison de leur genre, de leur identité sexuelle et de leurs idées politiques. Pire, nombre de ces cas restent dans l’ombre et ne sont pas consignés par écrit. Comme ils restent invisibles et semblent être acceptés, les espaces et pratiques en lignes tendent à montrer une culture de tolérance face aux actes de violence à l’égard des femmes.

Cette année, nous appelons les militants de la campagne à recueillir des témoignages pour faire changer les choses, contribuer au renforcement de notre propre sécurité en ligne et élargir nos droits en remédiant au problème de la violence à l’égard des femmes liée à la technologie. Prenez le contrôle de la technologie pour mettre un terme à la violence à l’égard des femmes.

Comment prendre le contrôle de la technologie?

1) Racontez votre histoire

Partagez vos expériences et vos connaissances sur la violence à l‘égard des femmes liée à la technologie. Racontez vos propres histoires, demandez à une connaissance de partager les siennes, ou rejoignez ceux et celles qui rassemblent des données sur les cas publiés dans les journaux. Toutes les histoires sont importantes.

Racontez-les sur la plateforme en ligne de Réapproprie-toi la technologie! et aidez à élaborer un fonds de témoignages sur la réalité et les dimensions de la violence qui a lieu en ligne et sur les téléphones mobiles contre les femmes et les filles. Donnez une visibilité à l’invisible et réclamez un changement.

Nous nous centrerons sur 5 formes de violence envers les femmes, pour lesquelles nous donnerons des instructions détaillées sur les façons d’agir et de consigner vos histoires par écrit pendant les 16 jours. Il s’agit de:

a. La violence envers les femmes justifiée culturellement (25 novembre 2011)

Les normes et attitudes culturelles contribuent à la perpétuation de la violence envers les femmes de façon cachée et explicite. Cela peut aller de choses aussi irréfléchies que l’envoi de plaisanteries sexistes soutenant l’idée de la moindre valeur des femmes par rapport aux hommes, les reléguant au rang d’objets sexuels silencieux, jusqu’à la création d’un groupe sur Facebook qui explique les différentes façons de violer sa petite amie. Quelle est la place de la culture dans les actes de violence envers les femmes là où vous vivez?

b. Harcèlement en ligne et cyberharcèlement (28 novembre 2011)

Les téléphones mobiles, les espaces de réseautage social comme Orkut et les outils de géolocalisation comme Foursquare aident à rester interconnectés. Mais ils sont également utilisés par les harceleurs pour suivre nos réseaux, nos amis, nos mouvements et activités. Dans le monde, un nombre incalculable de femmes ont reçu des messages SMS de harcèlement et vivent dans la peur d’être observées par des personnes leur voulant du mal, portant ainsi atteinte à leur liberté de participation au sein de leurs sociétés. Avez-vous vécu des cas de harcèlement en ligne ou de cyberharcèlement ou en avez-vous entendu parler? Racontez votre histoire.

c. La violence exercée par le partenaire (1er décembre 2011)

La technologie a permis aux couples de communiquer entre eux avec la création et l’ajout de documents du domaine privé par la vidéo, la photographie et autres. Mais les partenaires intimes parlent très peu des questions de vie privée, notamment pour déterminer quand éliminer des images privées, ou que faire quand la relation prend fin. Les organisations des droits des femmes reçoivent de plus en plus d’appels de femmes ayant peur d’arrêter une relation en raison des menaces de la part de leurs partenaires de révéler des communications privées et intimes. Que pensez-vous des technologies dans le contexte de la violence exercée par le partenaire?

d. Agression sexuelle et viol (4 décembre 2011)

Dans une école d’Afrique du Sud, des garçons et des filles ont été témoins du viol d’une de leurs compagnes. Non seulement les enfants ne sont pas intervenus, mais ils ont filmé le viol avec leurs téléphones mobiles et ont largement diffusé les images. Dans un autre cas, une femme aux Etats-Unis a été violée suite au postage par son ex-petit ami d’informations personnelles sur une liste publicitaire qui cherchait «un homme véritablement agressif n’aimant pas les femmes». La technologie peut aider à perpétuer la violence, que ce soit par la copie illimitée et la diffusion à grande échelle, ou par la possibilité pour les auteurs de ces crimes de rechercher ou de poster de fausses informations sur leurs victimes. Cela est-il arrivé là où vous vivez?

e. La violence visant les communautés en raison de leur genre, de leur identité sexuelle ou de leurs idées politiques (7 décembre 2011)

Les sites web de nombreuses organisations pour les droits des femmes ont été piratés en raison de leur position concernant l’égalité de genre et le féminisme. Des bloggeuses qui parlaient sans détours de la discrimination ont elles aussi dû faire face à des attaques et autres messages visant à les empêcher de s’exprimer en ligne. Des groupes en lignes se sont formés pour appeler à la violence envers d’autres groupes en raison de leur genre ou de leur identité sexuelle, notamment les transsexuels, les partisans de l’avortement et les lesbiennes. Connaissez-vous des cas d’utilisation de la technologie pour viser une communauté en raison de son genre, de son identité sexuelle ou de ses idées politiques?

2. Renforcez vos connaissances

Plus nous comprenons comment fonctionnent les appareils et les services qui offrent l’internet, plus nous pouvons en prendre le contrôle et déterminer le contenu des espaces en lignes où nous évoluons. Comment faire pour utiliser l’internet et les technologies de la communication de façon à protéger notre vie privée et être en sécurité? Quelles stratégies, quels outils sont à notre disposition?

Au cours des 16 jours de campagne, nous parlerons des ressources et de la façon de les utiliser dans les outils et pratiques de sécurité pour les communications en ligne. Il y aura des informations sur la géolocalisation et l’étiquetage, l’utilisation des réseaux sociaux, la question de la sécurité avec les téléphones mobiles, les applications des mobiles ainsi que les bonnes pratiques permettant de préserver la vie privée dans les communications en ligne.

Renforcez vos compétences, ajoutez des informations, enseignez ce que vous savez, partagez vos ressources et recommandez des modifications pour que les plateformes mettent en avant le respect de la vie privée et la sécurité pour tous les utilisateurs.

3. Exercez vos droits en ligne

La violence envers les femmes liée à la technologie engendre des insécurités dans les espaces en ligne qui compromettent notre capacité à nous exprimer librement, à avoir accès aux informations et à fonder des communautés. L’insécurité viole nos droits à la vie privée, à l’autonomie, à l’intégrité de notre corps et à la sécurité. Ce qui a des conséquences sur notre capacité à participer pleinement à la formation de la société dans laquelle nous vivons.

Définissez une technologie qui soutienne l’application des droits humains des femmes!

Pendant les 16 jours de campagne, soyez créative pour agir en faveur de notre position collective pour la promotion des droits de l’internet. Rejoignez-nous pendant la campagne, ou commencez votre propre campagne.

Voici quelques idées:

1) Faites des cartes postales numériques qui révèlent comment la culture peut justifier la violence à l’égard des femmes et envoyez-les à votre ministre.
2) Modifiez le texte des publicités à caractère sexuel en créant vos propres sous-titres et faites les connaître dans les réseaux sociaux.
3) Commencez une campagne virtuelle pour exiger une meilleure protection des informations privées aux fournisseurs de service internet.
4) Faites une liste des meilleures histoires féministes pour enfants. Donnez-la à votre bibliothèque locale.
5) Occupez les espaces virtuels et peuplez-les d’icônes, de messages et d’appels pour mettre fin à la violence à l‘égard des femmes.
6) Entamez un dialogue #16jours sur twitter sur les droits des femmes en ligne.

Partagez vos idées pour la campagne! Envoyez-nous un message à ideas@takebackthetech.net, ou un twitt: @takebackthetech.

Si vous souhaitez réaliser une campagne locale de Réapproprie-toi la technologie! ou si vous voulez organiser une des activités ci-dessus, contactez-nous, ce sera un plaisir de réfléchir avec vous à votre action et vous aider à la mettre en place.

Réapproprie-toi la technologie!
www.takebackthetech.net/fr

(FIN/2011)

Connexion