Les militants internationaux partagent des tactiques de contournement avec les militants turcs au Forum sur la gouvernance de l'internet 2014

No votes yet

Par MK pour APCNouvelles

MONTRÉAL, 21 August 2014

À la veille de l’ouverture du Forum international sur la gouvernance de l’internet (FGI) à Istanbul le 1er septembre 2014, l’Association pour le progrès des communications (APC), le Tactical Technology Collective (Tactical Tech) et la fondation World Wide Web (Web Foundation) organisent une session d’apprentissage entre pairs sur la censure et le contournement, problèmes et solutions en matière de droits de l’internet.

Le FGI est un lieu de rencontre essentiel pour la société civile. Et si au cours du processus multipartite du FGI le point sera fait sur les politiques de l’internet à niveau international, la société civile agira également en parallèle pour protéger les droits humains en ligne depuis la base. Après l’interdiction récente de Twitter en Turquie, le FGI sera un lieu majeur de débats sur la question des droits numériques.

Qu’il s’agisse d‘élections ou de coups d‘État, de plus en plus d‘États, d’institutions et d’entreprises emploient le blocage de sites internet ou la censure avec la complicité des fournisseurs de service, des fabricants de matériel informatique et des développeurs de logiciels. Les moyens techniques qui permettent de censurer la liberté d’expression et d’information sont de plus en plus développés, mais c’est aussi le cas des solutions citoyennes. Les lois autoritaires doivent faire face à la résistance déterminée de la société civile, qui a recours à la justice, exige de modifier les politiques ou réglementations, et d’adopter des solutions techniques.

« Entre les coupures des médias sociaux et les législations de plus en plus restrictives en matière d’internet, cette année n’a pas été la meilleure dans le Moyen-Orient », regrette Mohammed Tarakiyee, le coordonnateur d’APC pour les droits de l’internet dans la région MENA. « Avec le FGI mondial dans la région en ce moment et la participation de nombreux militants de la région, je pense que les espaces informels comme Disco-tech permettront de faire entendre un grand nombre de voix importantes » ajoute-t-il.

L’internet est une ressource globale, un vecteur pour les droits humains et le développement, et devrait donc être géré dans le bien public. En ce sens, la « Disco-tech » encouragera le réseautage interrégional parmi les informaticiens, les défenseurs des droits humains et les militants de la société civile, pour qu’ils partagent leurs expériences et les stratégies qui permettent de contourner les obstacles à la liberté d’expression.

Conçu pour réduire les écarts entre expériences des utilisateurs, politiques de l’internet et solutions technologiques, la Disco-tech d’Istanbul sera la troisième édition de cet événement. La première Disco-tech a eu lieu à Bali lors du FGI 2013 au lendemain des révélations de Snowden. La Disco-tech de Sarajevo a été organisée en lien avec la campagne 2013 des 16 Journées d’activisme contre la violence basée sur le genre.

Les participants de la Disco-tech d’Istanbul seront encouragés à faire connaître leurs apprentissages à un « bureau d’assistance » de la sécurité numérique installé dans la salle d’exposition du FGI.

Conférenciers

  • Amie Stepanovich, Access
  • Ahmet A. Sabancı, Alternatif Bilişim
  • Andrew Gardner, Amnesty International
  • Mohammad Tarakiyee, Association for Progressive Communications
  • Paz Peña, Derechos Digitales
  • Katitza Rodriguez, Electronic Frontier Foundation
  • Fieke Jansen, Hivos
  • Serhat Koç, Pirate Party Turkey
  • Bishakha Datta, Point of View
  • Jessica Dheere, Social Media Exchange

Précisions sur l’événement

  • Date/heure : 19 h – 22 h, lundi 1er septembre 2014
  • Lieu : Hôtel Sofa
  • Transport : Possibilité de marcher depuis le FGI ; station de métro Osmanbey
  • Nombre de participants : Environ 200 personnes
  • Nourriture : Snacks légers et boissons

À propos des organisateurs

APC est un réseau international et une organisation à but non lucratif fondée en 1990 qui œuvre pour un accès à un internet libre et ouvert pour tous, pour améliorer la vie de tous et créer un monde plus juste.

Tactical Tech est une organisation dédiée à l’utilisation de l’information pour le militantisme. À travers son programme Évidence & Action, elle vise à ce que les militants utilisent les données, le design et les technologies au cours de leurs campagnes, et son programme Vie privée & Expression les aide à comprendre et gérer leur sécurité numérique et les risques envers leur vie privée.

Fondation World Wide Web a été créée par Sir Tim Berners-Lee, l’inventeur du Web. Elle vise à atteindre un monde dans lequel tous puissent utiliser le Web pour communiquer, collaborer et innover librement en comblant les lacunes qui menacent notre avenir commun.

(FIN/2014)

Connexion