Guifi.net, le nouveau membre d'APC en Catalogne : Créer des réseaux de télécommunications libres, ouverts et neutres

No votes yet

CATALOGNE, 11 May 2017 (APCNouvelles)

Guifi.net est, d’après ses membres, Un projet technologique, social et économique dirigé par les citoyens dans le but de créer un réseau de télécommunications gratuit, ouvert et neutre. Le projet Guifi.net applique un modèle économique de rupture basé sur le modèle des communs et de l‘économie participative, dans lequel la coopération entre bénévoles, petites et moyennes entreprises (PME) et administrations publiques permet de construire et d’exploiter une infrastructure de réseau commune et durable. En décembre 2016, Guifi.net recensait plus de 32 500 nœuds actifs, qui desservaient plus de 60 000 personnes et plus de 20 fournisseurs d’accès internet (FAI). Guifi.net est depuis mars 2017 une organisation membre du réseau d’APC.

APCNouvelles: Le projet Guifi.net met en pratique un modèle économique de rupture basé sur les communs. Quels ont été vos plus gros défis à relever?

Guifi.net: En interne, le plus compliqué a été de convaincre les FAI de la nécessité de réinvestir pour rendre l‘écosystème durable. Il a notamment fallu mettre en place un système de sanctions, qui était le seul des Principes d’Elinor Ostrom pour la gestion des communs que nous n’avions pas encore appliqué. En externe, nous avons dû combattre les idées reçues et les préjugés des employés publics, du régulateur, etc

APCNouvelles: Votre siège se trouve à Barcelone. Le contexte catalan a-t-il quelque chose de particulièrement prometteur ou stimulant ?

Guifi.net: Oui et non. La Catalogne a une très longue tradition de mouvements associatifs, ce qui peut sans doute expliquer pourquoi la Catalogne est la première région où il ait été possible de concrétiser cela. Mais maintenant que nous savons que le modèle fonctionne, je ne vois aucune raison objective pour ne pas le reproduire à échelle mondiale.

APCNouvelles: Comment travaillez-vous avec les PME et les administrations publiques ? Vous êtes-vous heurtés à des résistances ? Quelles ont été les réactions jusqu‘à présent ?

Guifi.net: C’est justement dans ces domaines que nous avons eu le plus de difficultés. Avec par exemple l’allégeance de certains des membres envers l’autorité de régulation espagnole ; ceux-ci sont tout sauf neutres. Autre question, les pratiques maffieuses de certains employés publics et de certains élus pour préserver leurs intérêts privés.

APCNouvelles: Pouvez-vous nous donner un exemple d’initiative ou de projet réussi entre autres grâce à votre travail ?

Guifi.net: Le cas de la Garrotxa en est un. La Garrotxa est une zone rurale des Pyrénées. Il ya quelques années, le PDG de l’agence locale de développement a décidé de promouvoir Guifi.net pour lutter contre le manque de couverture internet de nombre de ses concitoyens. L’opérateur titulaire a alors réagi en contactant non le PDG mais le président du conseil d’administration, pour lui promettre un déploiement de la fibre sur la totalité de la région au cours de l’année. Cette promesse a suffi pour stopper l’initiative du PDG à collaborer activement avec Guifi.net.

Cinq ans plus tard, le président du conseil était confronté à un problème : une grande partie de la région restait encore sans connexion. Il a alors contacté le PDG pour lui dire que seule la capitale de la région, c’est-à-dire la zone la plus rentable, était correctement desservie. Ce dernier lui a rappelé qu’il avait recommandé de collaborer avec Guifi.net cinq ans auparavant, mais qu’il avait reçu des instructions politiques pour n’en rien faire. Oui, il était prêt à reprendre la question du manque de connexion, mais sous une condition : obtenir le soutien total du conseil pendant un an. Vous remarquerez que cela n’impliquait aucun budget. Nous en sommes actuellement à la deuxième année, ce qui signifie que le conseil a renouvelé son engagement. Plus d’un demi-million d’euros ont été mobilisés et quatre PME locales travaillent activement au déploiement de la fibre. Selon les estimations, dans un an et demi environ toute la région devrait être desservie.

APCNouvelles: En 2015 vous avez reçu le European Broadband Award de la Commission européenne. Pouvez-vous nous dire ce que ce prix a signifié pour vous, ce qu’il a apporté à votre travail ?

Guifi.net: La reconnaissance d’un tiers peut s’avérer un outil extrêmement puissant s’il est bien utilisé. Après ce prix, plus aucun employé public ou politicien n’a osé dire publiquement que nous étions des hors-la-loi. Je dis bien « publiquement », puisque nous pouvons malheureusement prouver que de nombreuses autorités continuent de le dire en privé. Espérons que cette situation s’améliorera à l’avenir.

APCNouvelles: Pourquoi avez-vous rejoint le réseau d’APC ? En quoi pensez-vous qu’APC peut aider Guifi.net, et de quelle manière comptez-vous contribuer au travail d’APC ?

Guifi.net: Nous connaissons le travail d’APC depuis longtemps et il nous a toujours semblé admirable, mais nous manquions de ressources humaines pour nous joindre au réseau, jusqu‘à l’hiver dernier. C’est grâce aux efforts de nos amis Leandro Navarro de Pangea (un membre d’APC depuis 1995) et Karel Novotny (Le coordonnateur du réseau et d’adhésion d’APC ) que nous avons pu poser notre candidature pour devenir membre.

Nous avions déjà collaboré avec APC du fait de nos activités et de nos intérêts communs. Maintenant que nous sommes membre d’APC, nous espérons pouvoir contribuer au renforcement de ses activités à travers le réseau communautaire. Nous pensons que nos relations seront de type gagnant-gagnant

(FIN/2017)

Connexion