APC souhaite la bienvenue à son premier membre au Paraguay

No votes yet

Par LC pour APCNouvelles

RISHIKESH, Inde, 28 April 2011

Radio Viva, l’une des stations de radio communautaire les plus écoutées au Paraguay, a récemment rejoint la communauté des membres d’APC au travers de son organisation mère, Asociación Trinidad Comunicación, Cultura y Desarollo. Asociación Trinidad œuvre pour la démocratisation des communications et l’amélioration de la participation civile par des actions solidaires, pour un Paraguay durable. L’une des nombreuses façons d’y parvenir est au travers de Radio Viva.
 
Radio Viva : La voix du peuple
 
En 2008, à la fin de la dictature dans le pays, l’heure du changement était finalement arrivée pour obtenir ce dont la population avait été privée. Mais l’accès à l’internet, et donc à l’information, reste toujours le plus bas d’Amérique latine.
 
Avec quinze ans d’expérience, la station radio, qui diffuse 24h/24 et 7j/7 avec une programmation variée ouverte à tous les secteurs, a joué un rôle important dans la création des radios communautaires dans le pays, et de ce qu’on surnomme « l’école radio virtuelle » en raison de son travail d’éducation par la radio. La station s’adresse principalement aux groupes marginalisés du pays, qui ont peu ou pas de possibilités d’accès aux TIC ou à une formation aux TIC. Ses programmes aident la société civile à articuler les intérêts sociaux, politiques et culturels, et notamment tout ce qui a trait aux droits humains, à l‘égalité de genre et à la santé reproductive, à la protection de l’environnement, la consolidation des valeurs démocratiques, le combat contre la corruption, et la construction du mouvement civil.
 
Radio Viva travaille sur divers projets, comme « El Karaku de la cuestión » (la moelle du problème) et « Paraguay al mundo » (Paraguay au monde), des programmes visant à relier la diaspora paraguayenne d’Espagne, des États-Unis et d’Argentine. Les activités culturelles sont canalisées vers les organes gouvernementaux, mais les programmes servent également à faire connaître et s’occuper de cas de mauvais traitements envers des citoyens paraguayens vivant dans ces pays.
 
La radio aide également à établir des communications plus démocratiques dans le pays. Radio Viva est membre du groupe de travail pour l’approbation de la réglementation de la radio communautaire paraguayenne, formé en 2009 et qui œuvre pour la mise en place de normes de communications pour les radios publiques et communautaires dans le pays.
 
Aider les femmes et les enfants à se faire entendre
 
La violence à l’égard des femmes est un problème au Paraguay, et Radio Viva fait tout pour y mettre fin. La radio élabore actuellement un programme avec ALTER VIDA pour s’occuper de ce problème au travers des médias de masse. Radio Viva tient également des ateliers, des forums et autres activités pour encourager les femmes à participer et devenir des agents du changement dans les processus de prises de décisions et d’élaboration de politiques.
 
La radio participe également à des forums comme Coordination des femmes au Paraguay, un forum féministe qui a lieu au Paraguay tous les deux ans et sert de ressource de communications pour la diffusion en direct et la construction du mouvement féministe.
 
Puisque les enfants et les adolescents ont aussi leur mot à dire, Radio Viva aide également la production d’émissions radiophoniques ciblant les droits des enfants. Le cours, qui compte avec le soutien d’UNICEF Paraguay, forme des jeunes sur la façon de conduire et de produire des programmes radio pour d’autres jeunes dans 10 des districts du pays, et offre aux jeunes l’espace dont ils ont besoin pour s’exprimer – notamment en temps de crise.
 
Les droits humains, un principe fondamental
 
L’Asociación Trinidad vise la « rentabilité » sociale et culturelle – une société qui soit durable et démocratique. Elle a pour valeurs essentielles la liberté d’expression, l’indépendance éditoriale, la promotion du journalisme citoyen et l’égalité.
 
« … en tant qu’institution vouée au développement du pays, nous apportons notre contribution à la création d’une base pour la « participation culturelle », en commençant par un processus d’apprentissage collectif qui permet à des citoyens organisés de participer aux processus publics, faisant ainsi usage de leurs droits et devoirs civiques. Nous le faisons au travers de la radio et des TIC ».

Image par Radio Viva

(FIN/2011)

Connexion