open
Comment l’internet est-il utilisé pour améliorer la vie des gens? APC vous envoi des nouvelles, des ressources et des informations sur notre travail, deux fois par mois.

Les Africains se retrouvent-ils dans les 55 millions de blogueurs dans le monde ?

Grahamstown, Afrique du sud

La session de ce matin a parlé des médias citoyens et de la blogosphère africaine. Ethan Zuckerman, un blogueur expérimenté, a séduit les participants en commençant par comparer la couverture médiatique faite aux Etats-Unis des pays comme le Japon et le Nigeria, qui ont sensiblement la même population.

La session de ce matin a parlé des médias citoyens et de la blogosphère africaine. Ethan Zuckerman, un blogueur expérimenté, a séduit les participants en commençant par comparer la couverture médiatique faite aux Etats-Unis des pays comme le Japon et le Nigeria, qui ont sensiblement la même population. Ces deux pays ne cumulent pas le même nombre de reportages par la chaîne américaine CNN, soit près de 900 pour le Nigeria contre plus de 12,000,000 pour le Japon.

Cela m’a fait réaliser à l’instant quelle importance revêtent les blogues pour les communautés africaines, qui peuvent elles-même rédiger leurs histoires et donner ainsi une plus grande couverture des expériences intéressantes qui se passent sur le continent.

Les chaînes internationales comme CNN et la BBC s’intéressent plus aux actualités qui concernent les conflits armés, la famine et autres histoires tristes, et donnent une vision incomplète de l’Afrique, comme le continent de tous les maux.

“Nous pouvons créer notre propre contenu et également être des consommateurs”, a déclaré Ethan Zuckerman. Pour lui, les blogues seraient un moyen de produire des informations quotidiennes sur l’Afrique qui est si rare et difficile a trouver aux Etats-Unis.

Cependant, il faudrait se demander si les Africains se retrouvent dans les 55 millions de blogueurs dans le monde. Cette question mène à d’autres. Qui, dans nos pays africains, sait ce qu’est un blogue? Pourquoi et comment utiliser un blogue?

Je viens d’en parler brièvement avec des journalistes francophones après la session de ce matin, qui n’en savaient pas grand-chose et ne semblaient pas intéressés a participer a la conférence sur le blogage. Ceci arrive tout simplement par ce qu’ils n’ont pas l’information. La technologie avance à grand pas, et il est difficile pour les journalistes, les membres de la société civile qui déjà n’ont pas accès aux ordinateurs en majorité, de rester continuellement à jour.

Nous avons besoin de plus d’informations et de formations, mais surtout des histoires sur l’impact que les blogues existants ont déjà eus.

Ray Harley, un des orateurs a dit « nous ne sommes qu’au début du mouvement du blogage. Cela a pris 10 à 20 années aux producteurs de films pour réaliser les capacités de leur nouveau media ». Devrons-nous attendre autant d’années?

Heureusement que des Africains ont des blogues intéressants sur le web tenus par des Africains. Par exemple, http://www.blogafrica.com/ qui propose des liens vers différents blogues sur le continent.

Un point important à relever est que les blogues ne sont pas réservés uniquement aux journalistes, donc tout le monde peut s’y mettre, a condition d’avoir accès a l’internet, comme Ethan Zuckerman a bien su le dire. Les blogues possèdent assurément un potentiel pour raconter la vie de l’Afrique par les Africains. Doubler ou tripler le nombre de blogues africains sur l’internet est une tâche ardue mais également passionnante que nous devrons prendre à coeur.

No votes yet

Connexion