Le dialogue féministe encourage vivement les femmes à adopter les TIC

BAMAKO, Mali

Lors de la réunion du mouvement des femmes au Forum social mondial de Bamako, le Dialogue féministe a reconnu que l’accès aux nouvelles technologies est une des stratégies qu’il faut utiliser pour que le mouvement puisse progresser.
Lors de la réunion du mouvement des femmes au Forum social mondial de Bamako, le Dialogue féministe a reconnu que l’accès aux nouvelles technologies est une des stratégies qu’il faut utiliser pour que le mouvement puisse progresser.

Intervenant à la réunion, Opportune Santos, membre du conseil de Femnet Togo, a indiqué qu’il fallait établir des stratégies et utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) au profit des femmes dans le mouvement.

Elle a fait remarquer que les TIC pourraient largement aider les femmes à atteindre leurs objectifs. Le dialogue féministe a entrepris de former les femmes et les jeunes sur les TIC pour améliorer la situation.

Selon Traore Oumou Toure, coordonnatrice de l’Association des ONG du Mali, la mondialisation favorise également la concurrence qui conduit à des divisions marquées entre les riches et les pauvres.

Traore a fait observer que le forum permettrait aux femmes de s’exprimer et qu’il s’agissait d’une opportunité de faire connaître leurs idées si elles ont des stratégies de développement.

« Nous devons veiller à ce que les femmes soient sensibilisées à leurs droits dans les forums sociaux et prennent au sérieux la question de l’utilisation des nouvelles technologies. Nous devons apprendre de nouvelles compétences. Personne ne nous formera si nous ne le faisons pas nous-mêmes, » a déclaré Traore.

Elle a invité toutes les femmes et les féministes assistant à ce dialogue à tirer profit des nouvelles technologies. Traore a insisté sur les complications qui découlent du manque d’écoles et d’accès à l’information. Environ 300 femmes d’Afrique et du reste du monde ont assisté à ce dialogue féministe.

No votes yet

Connexion