open
Comment l’internet est-il utilisé pour améliorer la vie des gens? APC vous envoi des nouvelles, des ressources et des informations sur notre travail, deux fois par mois.

APC condamne l’emprisonnement par les autorités égyptiennes des blogueurs pro-démocratie

JOHANNESBURG, Afrique du Sud

L’Association pour le progrès des communications (APC) condamne la détention injuste de blogueurs et de journalistes ayant écrit en faveur de la liberté d’expression en Egypte. Alaa Seif Al-Islam, un blogueur de longue date et collègue d’APC, est un des quatre Egyptiens détenus depuis le 7 mai pour avoir critiqué en ligne le régime actuel.
L’Association pour le progrès des communications (APC) condamne la détention injuste de blogueurs et de journalistes ayant écrit en faveur de la liberté d’expression en Egypte.

Alaa Seif Al-Islam, un blogueur de longue date et collègue d’APC, est un des quatre Egyptiens détenus depuis le 7 mai pour avoir critiqué en ligne le régime actuel. D’autre part, APC a pris connaissance avec inquiétude d’actions violentes menées par la sécurité d’Etat à l’encontre de plusieurs blogueurs qui ont été libérés la semaine dernière, pour êtres finalement arrêtés de nouveau. Les autorités ont empêché les avocats des droits humains de rendre visite aux blogueurs -Mohamed el-Sharqawi et Kareem El Shaer– qui, selon un militant local et blogueur lui-même, avaient été battus et torturés le jeudi 25 mai.

« Nous commencions à être optimistes après que le procureur de la sécurité d’Etat ait ordonné la libération de huit personnes samedi dernier puis de cinq autres mardi. Nous pensions qu’ils allaient libérer les autres au cours des prochains jours. Mais jeudi dernier, ils ont kidnappé deux des huit qui avaient été libérés samedi (et ont en fait été libérés de nouveau le lundi). Ils ont été gravement battus, un d’entre eux a subi des sévices sexuels, et ils ont ensuite été amenés devant le procureur de la sécurité qui leur a donné quinze jours de prison. Il a aussi refusé de les transférer dans un hôpital ou même de leur laisser voir un médecin pour obtenir les premiers soins, bien que l’un d’entre eux pensait avoir une côte cassée et avait du sang dans les urines.” [Témoignage de Mohamed el-Sharqawi sur son arrestation et la torture qu’il a subie à la prison de Tora. http://arabist.net/archives/2006/05/28/a-letter-from-sharqawi/]

...

APC condamne l’emprisonnement par les autorités égyptiennes des blogueurs pro-démocratie

No votes yet

Connexion