APC met en place une stratégie pour assurer un internet ouvert, équitable et durable

No votes yet

Por APC para APCNouvelles

MONTEVIDEO, Uruguay, 09 May 2011

En mars, APC en collaboration avec l’un de nos principaux partenaires stratégiques, Privacy International, a convoqué un forum de réseautage et d’apprentissage (FRA) de plus d’une centaine de chercheurs, de praticiens, d’innovateurs et de militant(e)s, pour discuter de sujets d’importance pour assurer un internet ouvert, équitable et durable. Ils ont discuté de recherche et d’action, de méthodologie, des contextes actuels et ont examiné de nouvelles façons de communiquer la recherche.

Étaient également présents des militants des droits des femmes en provenance de douze pays en développement. Ces militants travaillent avec APC sur des initiatives pour lutter contre la violence à l‘égard des femmes dans le cadre de nos activités relatives au troisième Objectif du Millénaire pour le Développement et visant à promouvoir l‘égalité des femmes.

Les défis actuels à un internet ouvert, équitable et durable

Des événements spectaculaires au cours des mois qui ont précédé le FRA, tels que la coupure de l’internet en Afrique du Nord et au Moyen-Orient et la répression de WikiLeaks aux États-Unis ont constitué des rappels pressants sur le fait qu’un internet ouvert et équitable ne peut être tenu pour acquis.

Mais le Forum de réseautage et d’apprentissage ne visait pas uniquement la liberté d’expression. Afin que l’internet puisse réaliser son potentiel en tant que plate-forme d’apprentissage partagé, d’innovation, de solidarité et d’action concertée pour la justice, d’autres facteurs devraient également être considérés, comme les limites à la liberté de l’information à travers les tendances dans l’exécution des droits de propriété intellectuelle, le «câblage » de la surveillance dans les protocoles et l’infrastructure de réseau, un mépris flagrant de la vie privée par les plateformes de réseaux sociaux et les difficultés encore rencontrées par de nombreuses personnes pour un accès abordable.

Les principaux objectifs du forum étaient les suivants :

  • Construire une compréhension commune sur ce qu’un internet ouvert, équitable et durable signifie pour nous
  • Faire une rétrospective sur ce que nous avons réalisé durant les deux dernières années en tant que militant(e)s et défenseurs
  • Apprendre les uns des autres, partager les compétences et les stratégies entre les membres d’APC et de PI, les partenaires, les réseaux de recherche et les équipes de projet
  • Renforcer notre collaboration pour un internet ouvert, équitable et durable.

Les discussions ont été structurées en six modules thématiques, liés à certaines des priorités stratégiques d’APC pour la période 2009-12 (qui avaient été analysées par les membres du réseau APC à travers le monde à la fin de 2007).

Parmi les défis et les opportunités identifiés, il y avait :

Accès internet abordable pour tous
L’accès est un concept multidimensionnel qui comporte la connectivité ainsi que la capacité à utiliser les services en ligne – souvent déterminée par les conditions socio-économiques. L’environnement en mutation de l’accès, qui diffère radicalement d’un pays à un autre, de même qu’au sein des pays et le développement constant de nouvelles technologies apportent de nouveaux défis, en particulier dans les pays en développement. L’hypothèse selon laquelle la possibilité de se connecter à l’internet via un terminal mobile a «résolu» le problème de l’accès est tout simplement fausse.

La politique et la réglementation demeurent un domaine d’action critique: les coûts élevés dans les pays en développement sont généralement dus à l’absence de concurrence, mais l’utilisation de plus de spectre sans fil pourrait aider à les réduire. Les mesures de réglementation peuvent favoriser ou au contraire entraver la réduction des coûts et un accès plus équitablement réparti du spectre sans fil.

Sécurisation et défense des droits internet
Plusieurs participants ont estimé qu’il est nécessaire de distinguer entre le droit d’avoir accès à l’internet, et les droits sur l’internet, comme la liberté d’expression et d’association. D’autres ont estimé que l’accès abordable à l’internet devrait être reconnu comme un droit. Par ailleurs, d’autres défis de taille sont la manière d’atteindre un internet ouvert sans compromettre les droits à la vie privée et comment répondre aux risques émergents liés à la surveillance par le biais des TIC. Protéger et promouvoir la vie privée et la liberté

La mise de la technologie au service de l’environnement
Les participants ont clairement exprimé leur désir d’en apprendre davantage sur les conséquences environnementales de la production, l’utilisation, l’entretien et l‘élimination des TIC. Nous avons un besoin urgent pour plus d’initiatives visant à partager les connaissances sur les TIC et l’environnement – en particulier sur les déchets électroniques et les changements climatiques – et les méthodologies utilisées dans notre travail. L’accroissement de la sensibilisation, l’amélioration de l‘échange d’information et de la coordination et la collaboration avec des spécialistes de l’environnement seront primordiales.

Création d’un bien commun informationnel
Le bien commun informationnel existe. Il est construit et défendu par des activistes et des organisations du monde entier, mais doit être promu plus activement. Des approches de l’information et de la connaissance axées sur le marché menacent le développement des biens communs. Les connaissances relatives aux régimes de propriété intellectuelle au sein d’APC et parmi ses partenaires doivent être agrégées et communiquées de manière plus efficace.

Amélioration de la gouvernance, en particulier celle de l’internet
Les organisations de la société civile qui font la promotion d’une gouvernance de l’internet ouverte, démocratique et participative doivent trouver des moyens de contrer la tendance de certains gouvernements de fermer, de contrôler et de centraliser les processus de décision, ont déclaré les participants. Il a été convenu de façon générale que toutes les entités impliquées dans la gouvernance de l’internet, y compris celles provenant du secteur privé, doivent être encouragées à établir des pratiques responsables et transparentes dans leur processus de prise de décision politique.

L‘égalité de genre et les droits des femmes
Les participants ont discuté de nouvelles façons de promouvoir efficacement les changements dans les processus politiques concernant la violence à l‘égard des femmes par les TIC. Il s’agit notamment d‘élaborer et / ou de documenter les programmes et outils qui sont efficaces dans la réduction de violence basée sur le genre. Mais il est tout essentiel que les femmes soient dépeintes comme étant en contrôle de leur corps et de leur sexualité quand on communique des messages – quelque chose qui fait encore largement défaut, ont signalé les participant(e)s. Ils ont déploré le fait que l’intégration de l’analyse genre dans la recherche soit souvent reconnue comme importante, mais reçoive peu d’attention. Le genre a besoin d‘être intégré plus systématiquement dans la recherche.

Un rapport sur les résultats du Forum de réseautage et d’apprentissage est disponible en ligne en anglais.

Continuer à renforcer les capacités de recherche afin d’assurer un internet ouvert, équitable et durable

Le forum a également été la première grande réunion en face-à-face de chercheurs de la communauté d’APC. Beaucoup d’entre eux sont des chercheurs professionnels mais le plus souvent ils sont des activistes de la communication qui se concentrent sur les thèmes de la «société de l’information ». La plupart sont basés dans des organisations membres d’APC ou associées à celles-ci (80% d’entre eux sont basés dans des pays en développement) et étaient présents à la réunion. La présence des chercheurs de Privacy International dans le FRA a ajouté de la profondeur à l’expertise de recherche et d’activisme. Étaient également présents des personnes-ressources qui sont des experts travaillant dans les domaines des TIC pour le développement, de l‘égalité du genre et des droits de l’homme. Cela a permis au FRA de réfléchir sur quelle recherche était nécessaire, et sur comment renforcer les capacités à bien mener celle-ci.

Les chercheurs présents ont un objectif commun: des changements positifs dans les milieux politiques dans les pays et les régions où ils vivent et travaillent. Au cours de la prochaine année ils se concentreront sur:

1. L’utilisation durable des TIC dans la communauté des TICpD la recherche sur la durabilité environnementale et les TIC s’attachera à sensibiliser les gens sur comment utiliser la technologie d’une manière respectueuse de l’environnement

2. L’ouverture du spectre radio afin qu’il puisse être utilisé pour fournir un accès abordable à l’internet.

3. La protection de la vie privée, la sécurité, la cybercriminalité et les droits de l’homme dans la politique et la réglementation pour identifier où des recherches plus poussées contribueraient le plus à soutenir le changement vers une bonne politique en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Photo par APC

(FIN/2011)

Registrarse en APC.org