open
¿Cómo puede usarse internet para mejorar la vida de las personas? APC envía artículos, recursos e información sobre nuestro trabajo dos veces por mes.

APCNouvelles 119 - EroTICs – Sexualité et internet

APCNouvelles 119 EroTICs – Sexualité et internet
————————————————————————
APCNouvelles – 30 avril 2010 – Année XI Édition 119
Le service d’actualités sur l’internet pour l‘équité et le développement durable
————————————————————————
Réunissez sexe et nouvelle technologie et vous aurez des réactions. À l‘époque victorienne, les gens étaient scandalisés à l’arrivée du téléphone car les femmes – qui étaient chaperonnées en permanence – pouvaient éventuellement parler avec des prétendants en privé. Depuis dix ans, l’internet a été censuré et les contenus réglementés pour une multitude de raisons, mais la principale invoquée par les gouvernements sur tout le spectre géopolitique est le sexe – ou «les contenus sexuels préjudiciables ».Mais alors que la pornographie représente une page web sur dix, l’internet sert aussi à exprimer et explorer toute sorte d’expériences, de relations et de contenus sexuels que l’on ne peut pas considérer comme « préjudiciables ». Les contenus sexuels et les comportements de nature sexuelle en ligne sont de tels éléments déclencheurs des interventions étatiques et autres qu’APC mène une recherche novatrice sur la façon dont différentes personnes dans différents pays se servent de l’internet en ce qui concerne les sujets sexuels.

————————————————————————

— ACTUALITÉS —

Censure, sexualité et l’internet

MONTEVIDEO (APC) – La prolifération des contenus sexuels sur l’internet et l’importance considérable du marché de la pornographie en ligne préoccupent un grand nombre de groupes. Mais alors que le secteur du sexe pour adultes en ligne représente 12%1 des pages web, l’internet sert aussi à exprimer et explorer toute sorte d’expériences, de relations et de contenus sexuels que l’on ne peut pas considérer comme “préjudiciables”. Tout cela fait partie des contenus sexuels sur l’internet – et est très important pour le droit à la liberté d’expression et le droit à l’information, en particulier pour ceux qui on peu accès aux ressources, aux droits et aux espaces dans le monde réel. Apprennez-en plus au sujet de la recherche que fait APC afin de mieux comprendre les problématiques.
http://www.apc.org/fr/node/10266/

Le filtrage des contenus dans les bibliothèques américaines est aléatoire

NEW YORK (Sex Work Awareness pour GenderIT) – La liberté de parole et son pendant, l’accès à l’information, sont garantis par le Premier amendement de la Constitution des États-Unis. Mais les bibliothèques financées par le fédéral doivent empêcher les moins de dix-huit ans de consulter des contenus « préjudiciables ». Kevicha Echols et Melissa Ditmore ont fait enquête sur le recours aux filtres internet sur les ordinateurs des bibliothèques publiques et ont constaté que les mesures adoptées par les bibliothèques vont de l’installation de logiciels de filtrage sur tous les ordinateurs utilisés par les enfants et les adultes à l’absence totale de filtres! La loi s’applique différemment selon la ville, le comté ou l’État. Les secteurs de la société les plus susceptibles d’être touchés par cette censure ponctuelle sont les jeunes et les pauvres qui dépendent des ordinateurs des bibliothèques pour accéder à l’information en ligne.
http://www.apc.org/fr/node/10261/

Les Sudafricans utilisent un site web communautaire transgenre pour “pratiquer” leur nouvelles identités

GRAHAMSTOWN (Jeanne Prinsloo pour GenderIT.org) – Deux Sud-africains gais sur trois qui ont répondu à un sondage en ligne ont indiqué que le fait d’aller en ligne les avait aidés à accepter leur orientation sexuelle et beaucoup ont reconnu avoir affirmé leur identité en ligne avant de le faire dans le monde réel. Mais les transgenres apparaissent rarement dans les études et les sondages. Pour combler cette lacune, la recherchiste d’APC EroTICs, Jeanne Prinsloo, de l’Université de Grahamstown, étudie l’utilisation du site des transgenres qui offre un espace très important pour pouvoir observer et écouter les idées et les débats que l’on ne trouve pas ailleurs sur le net et pouvoir répéter leur nouvelle identité et évaluer les risques qu’ils peuvent prendre.
http://www.apc.org/fr/node/10260/

Qui a peur du gros méchant internet libanais?

BEYROUTH (Nadine Moawad pour GenderIT) – « Le mouvement des gais du Liban serait loin d’être là où il est actuellement si ce n’était de l’internet ». Au milieu de voisins fortement censurés, le Liban bénéficie d’une liberté en ligne qui n’est freinée que par une connexion internet très lente et très chère – mais cette liberté est-elle durable? Dans un pays où l’homosexualité peut être punie d’une peine de prison allant jusqu’à deux ans, Nadine Moawad évalue le rôle de l’internet dans le contexte de la montée de l’activisme pour les droits sexuels au Liban et se demande si le contrôle rigoureux qui s’exerce sur la société libanaise va s’étendre à l’internet.
http://www.apc.org/fr/node/10219/
————————————————————————

— ACTUALITÉS DE L’HEURE SUR APC.ORG —

Sexualité et internet
Projet EroTIC
http://www.apc.org/fr/node/7949/
————————————————————————
Options d’abonnement

Ce bulletin est disponible en format html ici :
http://www.apc.org/fr/node/10268

Si vous désirez recevoir la version html du bulletin, vous devez vous désabonner ici :
http://www.apc.org/fr/pubs/newsletters/archive/APCNouvellesTexte
et ensuite vous abonner à nouveau ici: http://www.apc.org/fr/pubs/newsletters/archive/APCNouvellesHTML

————————————————————————

APCNouvelles est produit par APC, un réseau mondial soutenant l’utilisation des TIC pour l‘équité et le développement durable depuis 1990. Les services d’actualités sœurs APCNoticias et APCNews offrent une couverture originale en espagnol et anglais.

Écrivez à apcnouvelles [arobas] apc [point] org

Pour plus de renseignements : http://www.apc.org/fr/pubs/newsletters/listage
Certains droits réservés : Creative Commons-Paternité-Partage des conditions initiales à l’identique 3.0
Association pour le progrès des communications (APC) 2010

Registrarse en APC.org