open
¿Cómo puede usarse internet para mejorar la vida de las personas? APC envía artículos, recursos e información sobre nuestro trabajo dos veces por mes.

May First / People Link, nouveau membre d’APC : redéfinir la façon dont les organisations caritatives utilisent l’internet

No votes yet

Por LC para APCNouvelles

CALGARY, Canada, 28 May 2009

Le nouveau membre d’APC, une union entre deux organisations caritatives au service de la technologie, May First et People Link, est une organisation de membres rassemblant des personnes qui considèrent l’internet comme vitale dans le mouvement pour le changement social. Ensemble, elles ont mis en commun leurs ressources pour fournir de l’hébergement de site web, de la messagerie et d’autres outils internet de qualité pour aider à «préserver la qualité ouverte de l’internet, étendre son utilité et son usage par des mouvements progressistes sur le plan international » et aider à bâtir de nouveaux outils qui le rendront encore plus convivial et accessible à tous.

Le partenariat

People Link a débuté comme un projet de l’Institute for Mass Communications (l’Institut pour les communications de masse), hébergeant des sites web, configurant des comptes de messagerie et fournissant des listes de discussions électronique pour les activistes partout aux Etats-Unis. Le May First Technology Collective a commence en 1999 sous un nom différent (Media Jumpstart), et a fourni de l’appui technologique aux organisations caritatives de la ville de New York ; leur travail variait de la conception de sites web au soutient technique des réseaux. Le partenariat May First / People Link a débuté en 2005, quand May First et People Link ont rassemblé leurs forces de façon officielle – May First et People Link collaboraient déjà sur plusieurs projets ; en fait, plusieurs membres de chacun des groupes étaient aussi membres du conseil d’administration de l’autre.

Des fournisseurs et des activistes indépendantsAtelier MF/PL lors du Forum Social Mondial à BelemAtelier MF/PL lors du Forum Social Mondial à Belem

May First/People Link se concentre en priorité sur le partage de ressources et l’activisme. En tant qu’un des plus anciens fournisseurs politiquement progressiste, ils avaient fourni des services internet sur plus de quatorze années comme une alternative aux fournisseurs de services commerciaux. Mais MF/PL va bien au-delà d’un simple « fournisseur » – ils agissent beaucoup plus comme un collectif, où tous les processus sont menés de façon respectueuse, transparente et participative. Maintenant avec plus de 400 sites web et plus de 3000 adresses électroniques fonctionnelles, ils ont doublé en taille depuis 2005, avoisinant 250 membres – tout ceci sans financement du gouvernement ou d’une fondation quelconque – en basant leur pérennité uniquement à partir des cotisations des membres.

MF/PL sont également actifs dans beaucoup de coalition et de campagnes en commanditant, organisant et participant à plusieurs manifestations. Par exemple, pendant le forum social des Etats-Unis de 2007, ils ont organisé et conduit le groupe de travail sur la technologie, fournissant toute la technologie nécessaire à l’événement. Ils sont présentement dans les préparatifs pour le prochain forum social, où ils mèneront l’équipe encore une fois. Ils ont également mis sur le tapis les questions liées aux logiciels libres lors du forum en 2007, et ont élaboré un atelier innovateur sur les droits qui démontre le potentiel de l’internet comme outil démocratique. Ces idées sont également exprimées dans un livre qu’ils ont récemment écrit en 2007, livre qui explore l’internet, ce qu’il est et le rôle qu’il joue dans le mouvement en faveur du changement social. Ce livre, The Organic Internet: Organizing History’s Largest Social Movements peut être téléchargé gratuitement et une version imprimée est aussi disponible sur commande.

Une approche unique à l’internet

À travers leur activisme, ils espèrent sensibiliser la gauche sur la lutte politique relative à l’internet. « Notre but est d’amener les activistes à réfléchir sur les décisions qu’ils prennent à propos de leur usage de l’internet avec autant d’attention qu’ils le font dans leurs activités dans d’autres domaines.

Leur vision de l’internet est également unique et novatrice : « Nous croyons que l’internet est en réalité un mouvement, probablement le plus large dans l’histoire humaine. Nous croyons qu’il naît du besoin fondamental de l’humanité à collaborer et à s’autonomiser démocratiquement pour assurer sa propre survie en profitant des ressources qui sont présentement disponibles pour nous sur cette planète ».

Et d’autres confirment :

«MF/PL est en train de redéfinir comment le mouvement pour la justice sociale s’apparente à la technologie, et au travail de l’internet », Josue Guillen, ex gestionnaire de technologie au projet Praxis.

«Ils offrent activement, avec créativité et conformément à des principes, des solutions et de l’interconnexion aux groupes de base qui travaillent pour la paix, la justice et la durabilité », Liz Roberts, Coordinatrice, Développement & Adhésion, War Resisters League.

Pour en savoir plus sur May First / People Link, veuillez visiter leur site web www.mayfirst.org, ou leur page de membre sur le site d’APC.

Photo par May First/People Link. Voir “d’autres photos des ateliers May Frist/People Link”:http://fsm2009.mayfirst.org/photos/

(FIN/2009)

Registrarse en APC.org