open
¿Cómo puede usarse internet para mejorar la vida de las personas? APC envía artículos, recursos e información sobre nuestro trabajo dos veces por mes.

Journée du logiciel libre au Cameroun

No votes yet

By PROTEGE QV

YAOUNDÉ, Cameroun, 13 November 2008

SOFTWARE FREEDOM DAY 2008: RAPPORT DE DEROULEMENT DE L’EVENEMENT AU CAMEROUN.
participants au Software Freedom Dayparticipants au Software Freedom Day

L’ONG PROTEGE QV, (PROMOTION DES TECHNOLOGIES GARANTES DE L’ENVIRONNEMENT ET DE LA QUALITE DE VIE), basée à Biyem-Assi au Cameroun a organisé la journée du logiciel libre en date du 20 Septembre 2008. La célébration proprement dite a été précédée par une phase de préparation durant laquelle tous les détails de l’organisation ont été envisagés.

I.PHASE DE PREPARATION

Dans le cadre de la préparation du SFD 2008, 04 réunions de préparation ont été tenues dans les locaux de PROTEGE QV les 05, 10, 16 et 19 septembre. 3 ateliers ont été mis sur pied avec la désignation de responsables pour en animer la conception et le présentation :

Atelier1 : comment installer le système d’exploitation Linux.
Le public cible ici est les organisations de la Société Civile. L’objectif de cet atelier est de donner aux participants les connaissances de bases nécessaires à l’installation LINUX sur un ordinateur et apporter la preuve qu’il n’est pas aussi compliqué comme le pensent certains. Cet atelier devrait être animé par Emmanuel BIKOBO et LONTSI Chimène, volontaires de développement à PROTEGE QV.

Atelier 2 : utilisation d’un logiciel libre pour le montage de reportages vidéo.
Le public cible ici est les organisations de la Société Civile. L’objectif de cet atelier est de permettre aux participants d’installer, explorer le logiciel de montage vidéo sur linux et aussi de monter une vidéo de moins de 5minutes à l’aide des photos, du son, et des petites vidéos. Les responsables de cet atelier. Les responsables de cet atelier sont Alfred YANZ et Derval DONGMO volontaires de développement à PROTEGE QV. Les principales phases d cet atelier :
La présentation des commandes nécessaires pour l’installation du logiciel (Kdenlive),
La présentation de l’interface du logiciel,
Un exemple d’application de montage de photos sous forme de vidéo.

Atelier 3 : internet utile : un outil pour préparer ses examens. Cet atelier est appelé à regrouper les élèves des classes d’examen dans le but de leur donner des outils et techniques pour optimiser leurs recherches sur Internet. Il s’agit entre autre, pour ce travail confié à Balbine TSAFACK et Serge KUATE de : donner aux participants des outils et techniques pour optimiser leurs recherches sur internet ; permettre aux participants de définir les termes techniques utiles à la recherche ; pouvoir accéder à une page web ; identifier et utiliser les moteurs de recherche.

Par ailleurs, pour parachever le travail des ateliers, quatre commissions ont été mises sur pied : communication, logistique, tombola et supervision. Les objectifs assignés à ces commissions sont les suivants : Inviter le maximum de personnes et le grand public, faire connaître l’évènement, pourvoir à tous les besoins matériels de la célébration, assurer l’émulation et la popularité de l’évènement.

Le travail à faire consiste à :

  • Produire une banderole, des tracts, affiches, couverture photo et vidéo de la cérémonie
  • Veiller à l’habillement des membres de l’équipe, au matériel et à accomplir toutes les mesures administratives.
  • Récupérer des lots pour la tombola ; les distribuer lors de la cérémonie, préparer et animer le jeu de questions réponses.
  • Diriger les réunions, veiller à l’ensemble du processus.

Au terme des réunions ainsi menées, les mesures suivantes ont été prises pour le jour de la célébration de la journée :

  • Habiller tous les participants de l’équipe en orange selon les couleurs des T shirts reçus de l’organisation mondiale ;
  • Mettre au travail des hommes sandwich pour interpeller le maximum d’élèves : communication ;
  • Inviter aasez d’organisations de la société civile ;
  • Prendre attache avec la sous-préfecture
  • Louer des chaises et des tentes pour le stand
  • Concevoir des fiches d’évaluation à remettre aux participants
  • Vérifier l’état de la connexion

II. PHASE D’EXECUTION
Présidente avec participantesPrésidente avec participantes

Le 20 septembre 2008, les différents ateliers s’installent et présentent les activités de célébration du SOFTWARE FREEDOM telles que planifiées. Les travaux se déroulent dans une bonne ambiance de 10 à 16h45 sur les deux sites à savoir le site du siège de PROTEGE QV pour les organisations de la société civile et celui de l’esplanade de la sous-préfecture de Yaoundé 6 pour l’atelier 3. Sur ce dernier site, on a pu ressentir un véritable engouement populaire puisque les participants ont été encadrés par une équipe de 11 jeunes élèves enrôlée pour les besoins de la cause.

Plusieurs organisations partenaires se sont jointes à PROTEGE QV pour la célébration de l’évènement: La sous-préfecture de Yaoundé 6 qui nous a permis d’utiliser son esplanade Les entreprises et particuliers : Clinique KOUMASSI, La Grande Quincaillerie, NTV media, ZOK Hebdo, UNIlex Cameroun, Colgate-Palmolive, individus mécènes… qui auront été d’un grand soutien pour les lots de tombola.

PARTICIPANTS :

  • 18 représentants des Organisations de la Société Civile
  • 71 élèves
  • 13 team leaders

Le choix fait par PROTEGE QV aura été de distribuer les CD aux organisations et personnes disposant du matériel informatique adéquat et disposés à l’utiliser ultérieurement ; et de poursuivre le suivi.

III. CONTRAINTES ET DIFFICULTES

La principale contrainte aura été le remplacement de sous-préfet àYaoundé6. Cette situation aura obligé notre organisation à attendre la veille pour avoir la confirmation de l’utilisation de l’esplanade de la sous-préfecture.
Par ailleurs, nous pouvons signaler aussi le problème de connexion : celle-ci n’était pas permanente.
La dernière difficulté aura été de réunir un grand nombre d’organisations de la société civile.

IV. APPRECIATION ET RECOMMANDATIONSen formationen formation

  • L’appréciation générale des deux ateliers qui se sont déroulés au siège de PROTEGE QV et qui concernaient les OSC est bonne. En effet, on a pu noter un grand intérêt de la part des participants manifesté par les nombreuses questions qu’ils posaient, ce d’autant plus que pour la plupart c’était leur premier contact avec Linux. En plus, la réticence d’un des participants à installer Linux sur son lap top s’est estompée au fur et à mesure que se déroulait l’atelier puisque ce dernier a finalement installé Linux sur son ordinateur. D’ailleurs, en recevant les CD, beaucoup ont promis de les utiliser dans leur structure.
  • En ce qui concerne l’atelier sur l’utilisation d’internet pour préparer son examen, l’avis général est que l’accueil et le contenu de l’atelier étaient satisfaisants. Les jeunes ont pu répondre de façon satisfaisante aux questions posées. Les différents cadeaux offerts ont galvanisé les uns et les autres à répondre aux questions.
  • Mais, la participation n’a pas été au niveau de nos attentes. A l’analyse cela serait dû à la superstition sur les services gratuits, aux emplois de temps non concordants de quelques élèves ciblés, au manque d’intérêt pour les TICs et même à l’ignorance, le manque d’initiation des jeunes qui ont été chargés de la communication…
  • La participation de Madame MOMO Madeleine, pair formateur sur les IST SIDA a été for saluée et les jeunes ont pu également être sensibilisés sur cette pandémie.
  • Organiser les prochains ateliers au sein des établissements scolaires afin d’atteindre le plus grand nombre d’élèves et cela du fait que l’informatique s’intègre dans les programmes scolaires.
  • Les participants ayant manifesté un grand intérêt, nous recommandons la tenue de façon fréquente de ce genre de célébration.
  • Elargir la cible aux enseignants et aux étudiants.

Visitez aussi le blog PROTEGE QV, qui parle de l‘événement, ainsi que le site web de PROTEGE QV.

photos par Avis Momeni

(FIN/2008)

Registrarse en APC.org