Les lauréats du Programme de bourses de recherche Amy Mahan se rendent à Londres pour participer à un colloque international

Author's name: 
Raymond Hyma
Ottawa, Canada

Après avoir consacré une année à des travaux de recherche rigoureux en vue d’enrichir le savoir existant sur l’accès public aux technologies de l’information et de la communication (TIC), les jeunes chercheurs lauréats d’une bourse Amy Mahan commencent à voir leurs efforts porter fruit. Des équipes de l’Argentine, de la Chine, de la Malaisie, du Pérou, du Rwanda et de la Thaïlande ont soumis des communications qui ont été retenues pour une journée consacrée aux études supérieures dans le cadre d’ICTD2010, un colloque international qui se déroule à Londres et dans le cadre duquel des chercheurs et des praticiens se réunissent pour débattre des plus récents travaux réalisés dans le domaine des TIC au service du développement (TIC-D). Cette journée est prévue le 13 décembre, le premier jour du colloque, et comprendra des exposés et des débats d’experts sur les TIC-D.

Les six équipes ont rédigé huit communications au fil des projets de recherche qu’elles ont entrepris en début d’année. Ces équipes reçoivent l’appui du CRDI par le truchement du Programme de bourses de recherche Amy Mahan (un volet du projet Étude de l’impact social et économique de l’accès public aux TIC), qu’elles ont obtenues par voie de concours. Si les recherches réalisées abordent de nombreux sujets, toutes s’intéressent cependant à la manière dont l’accès public aux TIC, à des endroits comme les télécentres, les cybercafés ou les bibliothèques, peut influer sur la vie des habitants des pays en développement. Wei Shang et Lei Guoxin présenteront leurs travaux, qui visent notamment à déterminer s’il existe vraiment en Chine un phénomène de dépendance à Internet et de délinquance juvénile croissante chez les utilisateurs des cafés Internet. Jean Damascène, du Rwanda, parlera des travaux réalisés par son équipe, qui portent sur la probabilité que les chercheurs d’emploi se trouvent du travail après avoir acquis des compétences relatives aux TIC en suivant de la formation aux télécentres. D’autres lauréats d’une bourse Amy Mahan présenteront leurs travaux tout au long de la journée. Leurs communications sont consultables sur le site Web du Programme de bourses de recherche Amy Mahan (en anglais).

L’Étude de l’impact social et économique de l’accès public aux TIC est un projet de cinq ans et d’une valeur de 7,9 millions CAD soutenu par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), organisme canadien, et par une subvention au CRDI de la Fondation Bill et Melinda Gates. Le projet est géré par le CRDI et comporte deux volets : L’Étude d’impact mondiale et le Programme de bourses de recherche Amy Mahan. L’Étude d’impact mondiale est dirigée par le Technology & Social Change Group de l’Université de Washington et finance des études rigoureuses visant à obtenir des données probantes sur l’impact de l’accès public aux TIC. Le Programme de bourses de recherche Amy Mahan est administré par l’Universitat Pompeu Fabra et a pour but de renforcer les capacités des nouveaux chercheurs en vue d’accroître la production de recherches de grande qualité sur l’accès public aux TIC menées dans les pays en développement.

No votes yet

Registrarse en APC.org