Un logiciel pour nettoyer la planète ?

Author's name: 
Valérie Fournier-L'Heureux
Montréal - Canada

Deux Estoniens doués en informatique, Rainer Nolvak et l’un des concepteurs de Skype, Ahti Heinla, désirent rendre disponible aux écologistes de tous les pays un logiciel permettant de repérer des décharges illégales de déchets en tout genre.

Un programme révolutionnaire

Le nouveau logiciel, basé sur le système de positionnement GPS (Global Positioning System) utilise des programmes déjà existant, comme Google Earth, et intègre des photos prises par le biais de téléphones mobiles. Outre les deux hommes, une dizaine d’informaticiens ont travaillé bénévolement afin de développer ce projet.

Une expérience nationale a déjà été concluante quant aux résultats concrets de ce logiciel. Le 3 mai dernier, en Estonie, une initiative a été lancée afin de nettoyer tout cet État en moins de 24 heures. Une campagne de sensibilisation auprès des citoyens avait été lancée en février afin de mobiliser la population de ce petit État baltique.

Le logiciel novateur y aura permis de situer sur des cartes plus de 11 000 sites de dépôts d’ordures illégaux. Les dépôts signalés étaient accompagnés de photos et de courtes descriptions, ce qui a permis aux nombreux bénévoles d’accéder aisément aux lieux nécessitant un nettoyage en règle. Cela a mené à la cueillette de près de 10 000 tonnes de détritus éparpillées sur le minuscule territoire estonien. Quelques 50 000 volontaires ont participé à cette aventure, et ce dans un pays ne comptant que 1,3 millions d’habitants.

Une planète plus propre

«Nous planifions maintenant l’étape suivante: partager notre expérience avec la communauté internationale. Le logiciel que nous avons créé et notre pratique peuvent s'appliquer facilement pour faire la même chose dans n'importe quel autre pays, avec des volontaires qui veulent nettoyer la nature», a affirmé Nolvak à l'AFP. Heinla et Nolvak comptent d’ailleurs s’attaquer dans un très proche avenir à des défis de taille, comme l’Inde, à cause de sa réputation de pays extrêmement pollué, et l’Europe.

Par ailleurs, des militants environnementalistes de plusieurs contrées, notamment d’Allemagne, d’Irlande et du Canada, ont déjà contacté ces deux génies de l’informatiques afin qu’ils établissent des cartes numériques des ordures déversés dans la nature au sein de leur propre pays.

Dès la fin du mois de juin, un tutorat succinct du logiciel sera disponible en anglais sur le site Web des deux hommes, http://www.teeme2008.ee. On retrouvera aussi sur ce site un guide aux potentiels usagers intitulé «How to Clean a State».

par Valérie Fournier-L'Heureux
La carte du nettoyage de l’Estonie est visible sur http://www.teeme2008.ee/?op=body=55

No votes yet

Registrarse en APC.org