APC réalise un sondage auprès des défenseurs(ses) des droits de la sexualité sur la réglementation de l’internet

Mar 18

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Punita, une jeune fille de dix-huit ans de Mumbai, affirme : « Il y a des choses qu’on ne nous enseigne pas, mais qu’on a besoin de savoir. J’ai une de mes amies par exemple qui a fait des trucs avec son petit copain et qui voulait savoir comment on utilise la contraception d’urgence – vous savez, ces pilules du lendemain qu’on voit dans les pubs. Alors on est allées sur l’internet et on a cherché. Beaucoup de gens cherchent ce genre d’infos en ligne, où d’autre ? On ne peut pas en parler au premier venu. On ne veut pas que les autres sachent qu’on s’intéresse à ce genre de chose ». Pour Punita et son amie, une telle recherche est considérée comme blasphématoire dans un climat social qui condamne toute relation sexuelle avant le mariage. Mais alors que les jeunes comme Punita se tournent de plus en plus vers l’internet pour trouver des informations liées à la santé sexuelle, les moteurs de recherche tels que Bing et Yahoo! censurent les résultats des recherches pour les termes liés au mot “sexe”.

Le Programme des droits des femmes (PDF) de l’Association pour le progrès des communications entre dans la seconde phase de son projet EROTICS : un projet de recherche exploratoire dans la sexualité et l’internet et lance dans ce cadre une première activité, un sondage de surveillance des défenseurs(ses) des droits de la sexualité.

Disponible en huit langues, le sondage vise à mettre en lumière les difficultés que rencontrent les activistes des droits de la sexualité pour mettre en place un accès libre et non censuré à l’internet pour leur travail de plaidoyer.

Ce sondage sera utilisé comme un outil de surveillance mondiale pour documenter et rendre compte de l’importance de l’internet dans le plaidoyer pour les droits de la sexualité et de mettre en évidence les obstacles, les menaces et les défis auxquels sont confrontés les activistes qui œuvrent pour la sexualité et les droits de la sexualité lorsqu’ils utilisent l’internet. L’analyse des résultats permet d’offrir un aperçu de données probantes sur le plaidoyer pour les politiques et l’engagement dans la gouvernance de l’internet, et de renforcer les capacités des défenseurs(ses) des droits de la sexualité, des droits des femmes et de l’égalité de genre pour mieux résister à la réglementation du contenu de l’internet et participer à ce processus.

Le premier projet EROTICS a permis d’obtenir des preuves convaincantes des entraves et des menaces qui pèsent sur le potentiel révolutionnaire de l’internet avec l’augmentation de la réglementation de la part des États et des acteurs non-étatiques.

Le lien entre la réglementation du contenu et du discours à teneur sexuelle sur l’internet et son incidence sur l’activisme pour les droits de la sexualité n’est que rarement documentée de façon systématique et exhaustive. Jac sm Kee, la coordinatrice du projet EROTICS, explique que « plusieurs études sur la censure en ligne saisissent des données concernant des termes sexuels comme « pornographie » ou « organes génitaux », mais elles ne font pas la connexion avec les militants des droits de la sexualité et n’analysent pas ce que cela peut signifier pour ceux et celles qui ont recours à l’internet comme un espace important pour faire progresser la citoyenneté sexuelle ».

Les défenseurs(ses) des droits de la sexualité pourront remplir le formulaire du sondage jusqu’au 8 avril 2013.

Anglais: http://www.apc.org/limesurvey/index.php?sid=17763&lang=en
Espagnol: http://www.apc.org/limesurvey/index.php/17763/lang-es
Français: http://www.apc.org/limesurvey/index.php/17763/lang-fr
Portugais: http://www.apc.org/limesurvey/index.php/17763/lang-pt-BR
Arabe: http://www.apc.org/limesurvey/index.php/17763/lang-ar
Indonésien: http://www.apc.org/limesurvey/index.php/17763/lang-id
Vietnamien: http://www.apc.org/limesurvey/index.php/17763/lang-vi

À propos d’EROTICS
EROTICS: un projet de recherche exploratoire dans la sexualité et l’internet est une initiative d’APC soutenue financièrement par la Ford Foundation.
Téléchargez la totalité des résultats du sondage EROTICS : Sexe, droits et internet ou téléchargez un résumé des résultats de recherche (http://www.apc.org/en/system/files/Erotics_Exec_Summary.pdf).

À propos de l’Association pour le progrès des communications
L’Association pour le progrès des communications (APC) est un réseau international et une organisation à but non lucratif fondée en 1990 qui veut que chacun ait accès à un internet libre et ouvert pour améliorer sa vie et créer un monde plus juste. http://www.apc.org

Contact presse
Flavia Fascendini
Associée en communications de WRP
flavia@apc.org
Tel: + 55 02477 424846
Pergamino, Argentine

(END/2013)

Sign in to APC.org