Rapport annuel 2011 d’APC

No votes yet

By APC for APC

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 23 August 2012

Anriette Esterhuysen, la directrice exécutive d’APC, fait le point sur les défis et succès d’APC dans son travail pour un internet ouvert, équitable et durable de 2011. Pour en savoir plus, lisez le rapport complet.

Les droits humains sur l’internet

Des changements politiques considérables ont eu lieu dans le monde en 2011, notamment dans le Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Notre édition 2011 de l’Observatoire mondial sur la société d’information (OMSI), ou GISWatch, est dédiée à tous ceux qui ont contribué au déclenchement des révolutions par leur activisme tant en ligne que dans le monde réel. Leurs combats ont ouvert la voie à un événement d’importance au Conseil des Droits de l’Homme en juin. Le Rapporteur spécial sur la liberté d’opinion et d’expression y a en effet présenté un rapport traitant de la liberté d’expression sur l’internet. Cet excellent rapport soulignait deux des points essentiels sur lesquels APC travaille depuis 2001 : les droits humains s’appliquent en ligne de la même façon que dans le monde réel, et sans un accès à l’infrastructure à un coût abordable, il est impossible de développer les immenses capacités de l’internet pour l’élargissement des droits humains.

Le projet “Les droits internet sont des droits humains” d’APC a soutenu le travail du Rapporteur spécial avant, pendant et après la présentation de son rapport à Genève, et c’est pourquoi l‘édition 2011 de GISWatch a pour thème les droits internet et la démocratie. Les contributions à GISWatch de nos partenaires illustrent l’importance de l’outil internet pour l’action sociale, mais aussi à quel point il peut être vulnérable. Cette vulnérabilité ne provient pas uniquement de la répression de gouvernements qui réduisent la liberté d’expression. Elle est également liée à l’influence de groupes d’intérêts qui tentent de plus en plus de rendre les gouvernements et les fournisseurs de service internet responsables de la protection de ce qu’ils considèrent relever de la propriété intellectuelle, exigeant des sanctions disproportionnées qui limitent l’accès au savoir et à la libre expression dans de nombreuses régions du monde.

Les droits des femmes

Notre travail sur le genre et les TIC nous a poussé à poser de nouvelles questions : dans quelle mesure les droits sexuels et l’expression sexuelle sont-ils affectés par le filtrage de l’internet et le contrôle du contenu ? Comment répondre à l’augmentation de la violence en ligne envers les femmes ? Pour que les militantes apprennent à utiliser l’internet plus efficacement et sans danger, nous nous sommes associés à des réseaux de défense des droits des femmes pour former 160 femmes par le biais d’ateliers et de dialogues stratégiques.

L’accès abordable pour que l’internet soit un droit et non un privilège

L’accès internet à un prix abordable reste à l’ordre du jour. Nous avons porté notre attention sur la question du spectre et sur la façon dont une approche dynamique envers la réglementation du spectre peut améliorer la situation. Nous avons plus particulièrement étudié le potentiel des espaces blancs de la télévision pour élargir l’accès à la large bande sans fil au profit des régions rurales et des communautés pauvres. La recherche et la sensibilisation nous ont permis de faire connaître au grand public les questions d’allocation des fréquences et leur gestion en aidant d’une certaine façon les organisations de TIC pour le développement, les petites entreprises et les régulateurs à comprendre le potentiel d’une ressource publique en grande partie monopolisée par les opérateurs de téléphonie mobile et les radiodiffuseurs.

Des membres dans cinquante pays

Le Rapport annuel 2011 d’APC comporte également les résumés des 50 membres d’APC dans le monde, dont 80% proviennent de pays en développement. BFES soutient les femmes qui dirigent des centres de TIC communautaires dans des villages ruraux du Bangladesh, la Plateforme OneWorld pour l’Europe du Sud-est (owpsee) a conçu des jeux en ligne pour enfants et adolescents afin de promouvoir l’héritage culturel et historique de la Bosnie Herzégovine, et WOUGNET a apporté son soutien aux villages ruraux en Ouganda qui exigent de meilleurs services publics.

Découvrez comment APC fait une différence dans le monde en lisant le Rapport annuel 2011 d’APC [en anglais].

(END/2012)

Sign in to APC.org