Gouvernance de l’internet, gouvernance de bien public

RIO DE JANEIRO, Brazil

Bien public, liberté d’expression, suppression de barrières et bien d'autres, voilà les mots qui sont revenus sans cesse lors de la session
d’ouverture du Forum sur la Gouvernance de l’Internet (Foro de gobernanza de internet (FGI) es un foro de discusión de políticas entre diversos sectores de la sociedad civil interesados en la temática relacionada a la gobernanza de internet. El foro fue creado a fines de 2005 por el Secretario General de las Naciones Unidas siguiendo una resolución de los gobiernos en la Cumbre Mundial sobre la Sociedad de la Información (CMSI).

Fuente: APC ">FGI) 2007 à Rio
de Janeiro, au Brésil.

Bien public, liberté d’expression, suppression de barrières, diversité culturelle, citoyenneté numérique, niveau local,  innovation sociale, inclusion numérique et sociale, le pari public dans l’usage des TIC, communauté, multilinguisme, pourriels, sécurité, perte d’énergie dans l’utilisation de liInternet, dialogue transparent et participation de toutes les parties prenantes, règles communes, élimination de la pauvreté et du sous-développement - voilà les mots qui sont revenus sans cesse lors de la session d’ouverture du Forum sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) 2007 à Rio de Janeiro, au Brésil.

Les organisations internationales, la société civile, les associations d’affaires, ISOC, l’Union européenne, le secteur prive, les représentants de gouvernements ou officiels, linguistes, consultants -Tout le monde a tenu le même langage pour une gouvernance de l’internet comme un bien public et pour pouvoir permettre aux milliards de personnes qui n’ont pas accès a ce réseau des réseaux de pouvoir le faire pour acquérir des connaissances, communiquer, et surtout créer des richesses pour lutter davantage contre la pauvreté.

L’ambiance très informelle et riche culturellement (avec la présence de Gilberto Gil, grand musicien brésilien et Ministre de la culture du Brésil), a permis encore une fois aux diverses nations de se réunir et de réfléchir sur la manière par laquelle le www doit être géré pour le développement de toutes les nations et pour une société de l’information inclusive.

Accès, ouverture, diversité et sécurité, les quatres thèmes de ce forum reflètent pleinement les enjeux liées à la gouvernance de l’internet.

La communication est capitale pour la société de l’information et même mon grand-oncle vivant a Lambaye au fin fond du Sénégal doit avoir la même chance de pouvoir me parler lorsque je suis a Rio, m’envoyer un message et pourquoi pas, recevoir la contribution financière que je lui envoie à chaque mois.

Pourquoi un aveugle doit payer plus cher une interface pour pouvoir se connecter et dialoguer avec le monde? Toutes ces questions ont besoin d’être étudiées durant cette semaine. Le discours de l’Association pour le progrès des communications (APC) va dans ce sens et sera sûrement bien entendu…

Mais gardons toujours en vue les problèmes liés à la sécurité, qui est un point important de la gestion de l’internet. Nous devons plus penser à adopter des règles efficaces et globales pour gérer cet espace de plus en plus approprié par des criminels, pornographes ou pédophiles, plutôt qu’attaquer la technologie en tant que tel.

« Si vous ne l’utilisez pas, vous le perdrez » dit un proverbe lancé par la Ministre des Communications de l’Afrique du Sud. En parlant de l’internet, l’Afrique ne l’a même pas !

L’accès sécurisé, a un prix abordable et pour tous a l’internet peut ne plus être un rêve ! En tout cas cela a été mon rêve de ce jour !

No votes yet

Sign in to APC.org