Programme de politiques d'information et de communication (PPIC)

Le programme des politiques d’APC aborde les politiques de TIC de façon globale. À l’ère de la mondialisation facilitée par la croissance rapide de l’Internet et de la large bande, nous nous rendons compte qu’il est impossible d’aborder une politique de TIC de façon cohérente sans tenir compte de ce qui se passe dans d’autres espaces.

C’est pourquoi APC est active à trois niveaux— mondial, régional et national. Nous voulons que la politique ne soit pas simplement dictée par les grands centres dominants des Etats-Unis ou de l’Union européenne. Les voix auparavant marginalisées, en particulier dans le Sud, doivent apporter leur contribution à la formulation des politiques. En apprenant des parties prenantes qui possèdent une véritable expérience de la formulation et de la mise en œuvre des politiques de TIC au niveau régional ou dans leur propre pays et en appliquant cet apprentissage à l’élaboration des politiques dans chaque espace, APC contribue à l’ouverture et à l’expansion de processus déterminants dans le monde.

Niveau international

Le débat international qui a suscité le plus d’énergie depuis le processus du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) de 2002 à 2005 est le Forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI). Au deuxième FGI qui s’est tenu à Rio de Janeiro en novembre 2007, APC a soumis à l’étude du secrétariat du FGI un train de recommandations en vue du troisième forum qui se déroulera à New Delhi en novembre 2008.

Pour ce qui est des TIC pour le développement (TICpD), la directrice exécutive d’APC, Anriette Esterhuysen, a été nommée au groupe des conseillers de haut niveau de l’UN GAID. Dans ce nouveau cadre, nous préparons la position de la société civile en vue d’une réunion ministérielle de l’OCDE sur « L’avenir de l’économie de l’Internet » qui se tiendra à Seoul, en juin 2008.

Niveau régional

APC a organisé des consultations sur les politiques de TIC en Asie qui ont eu lieu à Dhaka en 2006 afin de cerner les priorités en matière de politiques de TIC et les stratégies de plaidoyer dans les pays asiatiques, en particulier en Asie du Sud, et étudier les moyens de mise en réseau et de coordination pour réussir à influencer la recherche et le plaidoyer sur ce sujet dans la région. APC a également soutenu des processus de plaidoyer pour une politique nationale au Bangladesh (politique sur la large bande), en Inde (accès ouvert au contenu sur les TICpD en ligne et contenu audiovisuel, y compris un espace en ligne sur les politiques de l’information et de la communication en Inde) et au Pakistan (radio communautaire).

En Europe, les membres d’APC ont assisté à une réunion internationale sur la conservation des données qui a eu lieu à Berlin en septembre 2007. APC a commandé un document de fond sur la formulation des politiques de TIC dans l’UE. Les résultats de cette recherche serviront de base à notre futur plaidoyer sur les politiques dans l’UE.

Consultez nos sous-sections sur les régions de l’Amérique latine et des Caraïbes et de l’Afrique .

Espaces nationaux

Le travail régional du PPCI porte essentiellement sur l’Afrique et l’Amérique latine, mais notre réseau de plaidoyer sur les politiques de TIC nationales s’étend dans le monde entier. Ce qui a commencé en 2004 comme une initiative visant à soutenir des organisations membres d’APC dans leurs stratégies nationales de plaidoyer est devenu un vaste réseau d’initiatives de plaidoyer dans 18 pays sur quatre continents.

Parmi les succès remarquables du réseau de plaidoyer sur les politiques de TIC nationales, citons la nomination du membre du réseau DMICT à titre de chef de la Commission de la société civile sur les TIC en République démocratique du Congo et l’invitation du membre du réseau NodoTAU à faire partie du jury lors des consultations publiques sur le projet Rosario Digital City en Argentine.

Le personnel et les membres d’APC offrent un soutien en collaboration pour aider les membres du réseau à participer au processus des politiques de TIC nationales, régionales et mondiales. Chaque membre du réseau tient un portail d’observation des politiques de TIC afin de sensibiliser les activistes de la société civile locale aux questions locales, aux stratégies permettant d’influencer le débat sur les politiques publiques et la surveillance du processus du SMSI. Souvent la première initiative de ce genre à recueillir de l’information sur les politiques de TIC dans leurs pays, les portails sont devenus une source fondamentale d’information pour de nombreux activistes de la société civile et d’autres qui s’intéressent à l’élaboration de politiques de TIC dans leur pays.

Sign in to APC.org